La Lettonie et l’Estonie s’associent



Alors que les deux rallyes vont échanger leur place l’année prochaine entre ERC et WRC, les deux organisations ont lancé une coopération inédite avec un pass spectateurs mutuel.

Les deux épreuves, susceptibles d’alterner entre les deux championnats au fil des saisons, sont distantes d’environ 300 kilomètres. Et à plus de six mois de ces deux événements, les pass rallyes dont déjà disponibles à un tarif de 99€ pour assister à l’ensemble des deux épreuves.

“Nous sommes heureux d’offrir dès aujourd’hui les pass ERC Rally Estonie 2024 aux fans de rallye. En plus du fait que les pass sont disponibles à des prix particuliers, nous avons également suffisamment de temps maintenant pour planifier des vacances d’été passionnantes en juillet.

De plus, nous sommes ravis d’avoir réussi à lancer, en coopération avec les organisateurs du Tet Rally Lettonie, un pass rallye reliant les deux événements. Tous les fans de rallye estoniens ont l’opportunité unique de visiter l’événement WRC en Lettonie pour pour la première fois de l’histoire, seulement 2 semaines après le Rallye ERC d’Estonie. Le Tet Rally Lettonie n’est qu’à une courte distance de nous et j’encourage tous les fans de rallye à profiter de cette opportunité pour encourager leurs pilotes préférés et montrer que nous sommes vraiment une nation de rallye !” a commenté Janno Siitan, président du rallye d’Estonie.




S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bob
Bob
2 mois il y a

C’est clair qu’il va falloir un jour payer, et je ne suis pas pour. On va être parqués comme les moutons pour aller voir les E.S. Les organisateurs diront que c’est la faute des spectateurs qui laissent des tonnes de déchets (les communes râlent), les routes sont plus ou moins défoncées après le passage des wrc etc. Poutant vu le prix des engagements pour un Monte-Carlo et un soutient de la région et des départements, le rallye doit rester gratuit.

MOLLINE Roland
MOLLINE Roland
2 mois il y a

Décidément, les meilleures années sont bel et bien dernière nous. J’espère ne pas connaitre ce phénomène chez nous sinon j’arrête et je ne leur donnerai pas un kopeck.