La perf’ du week-end : Antoine Margely



Pour cette perf’ du week-end, quatre épreuves étaient en lice avec deux nationaux et deux régionaux. Notre choix s’est finalement porté sur le rallye national des Vins de Chinon et du Véron où Antoine Margely a terminé dans le top 10 au scratch avec sa Saxo F213.

Photo : Damien Saulnier

Quatre mois après avoir disputé sa dernière spéciale à la Côte Fleurie, Antoine a rapidement repris le bon rythme, se plaçant directement sur le podium du F2000, tout en jouant la victoire dans sa classe. A l’arrivée, le pilote normand signe sa meilleure performance au volant de cette Citroën Saxo F213.

Dans cet entretien, Antoine est revenu sur ses débuts en rallye, tout en évoquant ce joli week-end en Indre-et-Loire.

Peux-tu te présenter et nous parler un peu plus de tes débuts en rallye ?

« Bonjour Rallye Sport, Antoine Margely, j’ai 27 ans et originaire de Lisieux en Normandie. J’ai fait mon premier rallye à droite de mon Papa à l’âge de 16ans avec le premier temps scratch dès mes premiers kilomètres.
Puis j’ai longuement attendu pour faire mon second rallye à presque 20 ans, mais cette fois-ci au volant. Une magnifique première saison puisque j’ai gagné 15 fois la victoire de classe en 15 arrivées dont la Finale de la Coupe de France.

Ensuite j’ai enchaîné les saisons avec des autos différentes avec de jolies performances tels que mon premier podium scratch en régional avec ma 106 A6 et en national avec la Megane N4 que m’avait prêté Stéphane PUSTELNIK.

En 2014 j’ai tenté la sélection Rallye Jeunes, je me suis retrouvé 1er sur les 44 derniers finalistes puis 2ème derrière un certain Yohan ROSSEL mais malheureusement alors que nous étions tout les deux au dessus du lot ce jour là, je touche une chicane sans pouvoir l’expliquer… ça ne devait pas être mon jour de chance. Quand on voit les opportunités qu’une telle sélection peut nous ouvrir, çà restera ma plus grosse déception si près du but…

Après j’ai fais des piges en Formule de Promotion en 2014 au volant de la Twingo, en tête à mi-championnat, je termine sur une succession de malchance et 2016 avec la DS3 qui se termine par un podium au Limousin. »

Pourquoi as-tu choisi de faire du rallye ?

« Je suis né avec des photos, coupes et anecdotes à la maison c’était donc une évidence pour moi de faire du rallye dès que possible. »

Pourquoi avoir décidé de disputer ce rallye des Vins de Chinon pour ton troisième rallye de la saison ?

« C’est un rallye qui est passé en national cette année et j’en entendais que du bien avec notamment de belles primes d’arrivées si nous faisons des bons chronos. À 3 heures de la maison je voulais vraiment le découvrir et je savais que la rapide Romain Guenec était engagé dans la classe F2000-13 c’était pour moi une réelle motivation de s’appliquer dans la prise de notes. »

Dès la première boucle, tu joues le top 10 au scratch. Que pensais-tu de ton début de course ?

« Oui effectivement après 4 mois sans rouler c’était une jolie surprise de même se retrouver en tête du groupe F2000 devant les grosses F2000-14 de Cordillot et Rageau. Mais surtout super fier de mon nouveau copilote Pierre Couesnon. À seulement 17 ans et son second rallye, Pierre a su parfaitement gérer son rôle de copilote dès la première spéciale et honnêtement on a formé un super équipage à nous deux. Il est clair que la performance vient aussi de lui parce que sans notes je n’aurais pas était aussi vite dans la 1ère boucle soulignons-le. »

A l’arrivée, tu remportes ta classe F213, à la 2e place du groupe F2000 et termines dans le top 10 au scratch. Tu es sans doute très satisfait de ton week-end non ? 

« Oui, il serait difficile de ne pas être satisfait nous avons fait des temps très proches ou même devant des pilotes de référence en 2 litres avec notre 1600, tels que Cordillot, Rageau en F14 et Chauffray en R3. Ce dernier et l’un des pilotes les plus rapides de coupe de France, avec une grosse expérience. J’étais donc satisfait d’être à 2 dixièmes de son meilleur temps de l’es1/3/5/7 sur 11 km avec notre Saxo. »

Quelles sont les caractéristiques principales de cette Saxo ? Ses atouts ? Ses inconvénients ?

« Ma Saxo à pour moi une bonne base j’ai 4 amortisseurs proflex, des bons trains, le 3ème point et une boîte 6 séquentielle. Après j’ai un bon moteur de 195/200cv il y a clairement plus performant dans la catégorie mais pour moi il me suffit déjà bien il est homogène et je pense efficace sur l’eau j’aimerai tellement rouler sur l’eau avec pour voir ce que ça donnerait… Et cette auto est équipée de pneus Yokohama qui sont très performants.

Ses atouts, elle est facile à conduire et surtout un excellent rapport prix / performance à mon avis. Et ses inconvénients, une auto qui à 20 ans, même si c’est une bonne auto j’ai eu la chance de conduire des Clio R3 Max qui a déjà un peu plus de 10 ans et c’est quand même autre chose en vitesse en courbe. »

Quel est ton programme à venir maintenant ? Comment se présente la qualif pour la finale ?

« Je n’ai pas de programme, l’entreprise avant tout. Je recherche plus à me faire plaisir et rouler face à des furieux de la classe F13. Ce week-end c’était Romain Guenec et dans 15jours je vais faire le Basse Normandie parce que je sais que Stephane Gardan y est et chez lui il est très rapide. Même si on fait deuxième ou troisième je m’en fiche mais au moins je vais m’appliquer à prendre des bonnes notes et faire du mieux possible dès la première boucle. »

Et pour finir, si tu avais un budget conséquent pour rouler en France, quelle auto et quel programme choisirais-tu ?

« En championnat, une Skoda R5 sur les deux surfaces. Et en coupe, une bonne vieille 306 maxi pour le plaisir que doit te procurer cette inusable auto. Merci à vous Rallye Sport pour cette interview. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. ti miche dit :

    les normands toujours dans les perfs aprés thomas chauffray la semaine derniere antoine margely cette semaine belle représentation de notre comité , super pour eux et pour nous au bord des es !

    • grelaud dit :

      bravo les normands
      aussi bon sur les routes que derriere l’alambique
      a marseille on vous aime tels que vous etes

      • Briwan dit :

        Salut l’ami! Merci pour le compliment. . Pour ma part je suis meilleur pour goûté le jus de pomme que derrière le volant ! ! Gaffe à la canicule! Faut noyé le jaune. …

  2. Jukejack dit :

    Bien vu Antoine
    Sinon le nom de ton copilote me parle
    J’ai déjà vu Stéphane Pustelnik avec Delphine à ses côtés….