La perf’ du week-end : Jocelyn Desmet



En cette fin juillet, le week-end était particulièrement fourni avec six rallyes dont deux nationaux et un vaste choix pour élire notre perf du week-end en Coupe de France des Rallyes.

Déjà élu en juillet 2019, Jocelyn Desmet a de nouveau signé une performance remarquable lors du rallye national de la Drôme Paul Friedman. Pour sa quatrième épreuve au volant de sa Peugeot 306 F214, Jocelyn a remporté sa première victoire de groupe après une lutte acharnée face à famille Delorme (Alexis en 208 et Gérard en 306).

Comme pour chaque “perf’ du week-end”, nous avons pu revenir sur cette performance avec le pilote “récompensé” ce week-end.  

Peux-tu te présenter et nous parler un peu plus de tes débuts en rallye ?

“Bonjour à tous, je m’appelle Jocelyn Desmet. J’ai 30 ans et je suis originaire de Romans sur Isère dans la Drôme et je suis technicien d’usinage dans l’entreprise familiale. J’ai commencé les rallyes à 19 ans avec mon père comme copilote au rallye de la Drôme 2010 sur une 205 rallye GrA, rallye qui s’est malheureusement fini dans l’es 3 sur problèmes de frein.”

Tu disputais le rallye de la Drôme Paul Friedman pour la 12e fois. Est-ce que ce rallye est particulier pour toi ? Comment sont les spéciales ?

“Oui, 12 fois depuis mes débuts, j’ai toujours eu l’occasion d’y participer. Il est à une petite demi-heure de chez moi. Déjà petit, j’y allais chaque année supporter mon père qui y participait en copilote de Stéphane Carra. C’est un rallye qui me plaît et me réussit beaucoup. En 12 participations, j’ai abandonné seulement 3 fois, gagné 8 fois ma classe, une fois 3ème classe et 2 top 10 au scratch. Les spéciales sont magnifiques, on y trouve de tout, du rapide, du serré, de la montée, de la descente, du bosselé, des météos parfois imprévisibles et un très jolie spéciale de 24km et la spéciale du col de l’Echarasson qui est magnifique. Tout ça dans un cadre sublime qui est le Vercors. De plus, les ES du dimanche étaient par le passé empruntées pour le rallye de Monté Carlo.”

À la fin de la 1ere étape, tu pointes au 18e rang scratch et à la 3e place du F2000. Quel était ton sentiment à la fin de cette journée ?

“Le sentiment était partagé entre désillusion car dans l’ES2 à mi-parcours la pompe de DA (direction assistée) nous lâche et faisons tous le col du Tourniol sans DA et avec une voie large ce n’est pas simple ! Dans notre malheur, un brouillard épais et un col bien humide nous fait perdre “que” 30 secondes alors qu’avec une météo optimale, l’addition aurait pu être bien plus salée. On rentre un peu le moral dans les chaussettes à la fin du premier tour mais notre assistance nous répare tout dans les temps imparti. Et espoirs du coup, car nous faisons une bonne deuxième boucle où nous parvenons à reprendre un grosse dizaine de secondes sur les leaders de classe et de groupe, la famille Delorme.”

Le lendemain, tu parviens à remonter peu à peu au classement. Tu termines au 10e rang scratch et le 1er du F2000 pour trois secondes. J’imagine que tu étais très satisfait à l’arrivée et est-ce que cette victoire est l’une de tes plus belles performances en rallye ?

“Dimanche, nous sommes passés par toutes les émotions. Après les 2 premiers tours, nous revenons à 3 secondes du leader de classe et 8 du leader du groupe. À l’arrivée de l’ES9, de la fumée se dégage de l’habitacle, c’est un peu la panique, un tuyau de DA (encore elle !!) se perce et coule légèrement sur le collecteur d’échappement, nous surveillons et décidons de parcourir la majorité de la liaison en roue libre (par chance ce n’était que de la descente) pour ne pas endommager plus notre pompe. Une fois de plus, notre assistance fait des miracles en réparant tout ça. Dans le dernier tour, nous avons tout donné, nous prenons la tête de groupe et de classe a l’issue de l’ES10. Alexis avec sa 208 est pénalisé par le manque de puissance dans la montée de Bouvante et Gerard fait un tête à queue à quelques mètres de l’arrivée de la spéciale. Gerard Delorme est à une dizaine de secondes mais Alexis Delorme avec ça 208 seulement 2. On garde le même rythme et la même envie pour la dernière et on fait le temps de groupe pour une seconde devant Alexis et là c’est la délivrance et une réelle fierté. Nous avons su être patients et ne pas partir a la faute et ça a payé.

Oui, c’est une des plus belles victoires car c’est vraiment une victoire d’équipe et c’est ma première victoire de groupe.”

Peux-tu nous donner des détails techniques sur ta Peugeot 306 F214 ? Est-ce que des évolutions sont à venir ?

“Cette 306, je l’ai acheté fin 2018, accidentée pas très loin de chez moi. Avec mes amis nous sommes repartis de zéro. La reconstruction à durée 18 mois. Elle possède un moteur Pétolat de 298cv et 25.7m.kg, une boite Sadev ST82-14, des amortisseurs 3 voies, une direction directe de 306 maxi V1, 4 étriers Alcon de 306 maxi V1, des trains fabriqués par mes soins en collaboration avec Concept Auto Rally, des réglages de trains réalisés par Mourier Auto Rétro et compétition pour un poids d’environ 1050 kg. Et oui, une évolution avec de nouveau amortisseur SOBEN suspension devrait voir le jour pour le prochain rallye ainsi qu’un nouveau système de direction assistée.”

Quel est ton programme à venir maintenant ?

eLe programme pour la fin de saison est le rallye du Picodon, les Vallons Ardéchois (avec ma compagne Constance Grenier), la Noix de Grenoble et peut-être les Monts et Coteaux. Je voulais remercier mon assistance Nicolas Beguin, Theo Sechi et mon beau père Christophe Grenier pour leur aide et conseils en dehors et pendant les rallyes. Mes partenaires Concept Auto Rally, Mourier Auto Retro et Competition et Pétolat Moteur et MG-Objectif Rallye. Toute ma famille pour leur encouragements, soutien et patience.”




S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Juracing#25
Juracing#25
10 jours il y a

J aurai pensé que la perf du week end reviendrait à ludo jeudy pour sa victoire au 14 juillet ainsi que sa deuxième place dans la foulée du côté de Nancy… Dommage