L’Allemagne débute sous la neige



Comme en France et dans de nombreux pays d’Europe, l’Allemagne a rencontré des conditions météorologiques particulières ces dernière semaines.

A l’occasion de l’ADAC Saarland-Pfalz Rallye disputé ce week-end, la neige était en effet bien au rendez-vous pour le lancement du championnat. Deux semaines avant le départ, les organisateurs ont autorisé l’utilisation de pneus neige, mais seulement de route (Michelin Alpin par exemple) pour éviter une flambée des coûts et des problèmes d’approvisionnement.

Côté engagés, ce rallye accueille cinq voitures de la classe R5, une S2000 mais aussi 17 engagés dans l’ADAC Opel Rally Cup, formule de promotion phare de l’autre côté du Rhin.

Classement à la fin de la première journée

A l’issue d’une première étape tronquée avec deux spéciales annulés sur cinq possibles, Simone Tempestini (DS3 R5), champion du monde Junior en 2016, pointe en tête devant l’allemand Satorius (Subaru Impreza +1:22.0) et Dominik Dinkel (Skoda Fabia R5 +1:24.4). A noter l’abandon du champion U27 ERC en titre, l’allemand Marijan Griebel qui n’a pas pu prendre le départ à cause de problèmes techniques sur sa 208 T16.

Superbe huitième au scratch, le suédois Lindberg domine l’Opel Rallye Cup devant l’estonien Volver alors que Grégoire Munster, fils de Bernard, bien connu des spectateurs français, est quatrième.

Vidéos du rallye

Jour 1

Shakedown





S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
roland59
roland59
2 années il y a

dans ces conditions et chaussés de pneus neige route…, ils doivent tous rouler en serrant les fesses… 🙂
en tête de course, sur 3 ES, les écarts sont déjà significatifs… qu’en est-il en Opel Rallye cup… ??

jeanlouis
jeanlouis
2 années il y a

C’est la Suède ! 😉