Laurent Laskowski et ODAS Racing s’imposent




Disputé traditionnellement à l’automne, le Rallye Antibes-Côte d’Azur s’est disputé du 29 au 31 mai. Cette quatrième épreuve du Championnat de France des Rallyes comprenant...

épreuves chronométrées reprenant quelques secteurs qui ont fait la légende du Rallye Monte-Carlo constituait la deuxième manche du Citroên Racing Trophy Junior.

Engagé dans cette formule de promotion, Laurent Laskowski avait à cœur de concrétiser sa pointe de vitesse démontrée au Lyon-Charbonnières (meilleur performer, 5e au classement final après avoir été retardé par une crevaison en début de rallye).
Lors de la première journée, il a signé quatre meilleurs temps (dont un temps forfaitaire lié à la sortie d’un concurrent précédent) sur six possibles et accentué au fil des spéciales, son avance jusqu’à reléguer son premier rival à environ 1min20s. « La différence ne s’est pas fait que sur le choix des pneus, souligne le pilote ODAS Racing. J’avais pris des bonnes notes en fonction de mon système mis en place en ce début de saison. J’étais à l’aise au volant de la DS3 R1. Je commence à mieux comprendre son fonctionnement. Les pneus Michelin lui donne un comportement plus sain. »

Le début de la seconde étape était contrarié par des soucis de freins. Une fois le problème résolu, Laurent Laskowski alignait deux nouveaux meilleurs temps. Dans les spéciales du Col de Braus et du Col de Turini, il subissait les conditions difficiles liées aux violentes averses qui s’amenuisaient au fil des minutes. « C’était vraiment l’apocalypse ! A faible vitesse, j’étais en aquaplanning ! », décrit le Francilien, alors en 29e position au scratch. Il a fait preuve de sang-froid et de dextérité, doublant trois voitures. Toutefois, il a concédé 1min30s et vu l’écart avec ses dauphins se réduire à une vingtaine de secondes. « J’ai vraiment perdu très gros. Cette météo est un coup du sort qui montre qu’un rallye se joue à rien du tout. » Dans la dernière spéciale, il a décidé de montrer qu’il était le « patron » pour finir avec une trentaine de secondes d’avance.

Laurent Laskowski et ODAS Racing remportent leur première victoire dans le Citroën Racing Trophy Junior. Stéphane Olivier, l’un des responsables de la structure francilienne lauréate de la première manche de l’Opel Adam Cup avec Jean-René Perry, est fier à double titre : « La DS3 R1 a été construite et préparée intégralement dans nos ateliers. L’écart à l’arrivée ne reflète pas la course accomplie par Laurent Laskowski et son copilote Valentin Sarreaud. Tous deux forment une sacrée paire. Ce week-end, Laurent m’a impressionné par son calme et sa sérénité. Notre équipe a tout fait pour le mettre en confiance avec la voiture. Laurent va vite, très vite. Ce jeune mérite d’être aidé. »

Avec ce résultat, Laurent Laskowski se repositionne au classement provisoire (2e à 8 points du leader). « On a la pointe de vitesse, la régularité, l’expérience maintenant. On peut viser le titre, résume l’ambitieux pilote. Seul le budget nécessaire à cette compétition nous manque. »

Communiqué par ODAS Racing





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *