Laurent Reuche prend les commandes




Le rallye Terre de Vaucluse a donné lieu à une superbe bagarre entre tous les principaux candidats à la victoire finale du Volant 207 2010....

ularité digne d’une horlogerie suisse dont il est originaire, Laurent Reuche remporte un deuxième succès sur terre consécutif et prend la tête du classement général avant la dernière épreuve qui se courra dans deux semaines au rallye du Var.

Les 5 premiers du classement se livrent d’entrée une bagarre féroce où certains vont y laisser des ailes !
Le brouillard matinal s’effaçait laissant place à un soleil encore tiède lorsque les 144 équipages prenaient le départ du rallye Terre de Vaucluse samedi en milieu de matinée pour la première des deux boucles tracées dans la plaine viticole du « Plan de Dieu », comprenant trois étapes spéciales dont le profil rapide se résumait à des changements de direction. Sans surprise les favoris du Volant 207 se mettaient immédiatement en évidence avec Laurent Reuche précédant Pierre Marché et Rémi Jouines. Seul Matthieu Margaillan, une des révélations de l’année, se mêlait aux meilleurs, devançant Germain Bonnefis parti prudemment. Le local Stéphane Pellerey rencontrait des problèmes de tringlerie de boîte de vitesses. Bonnefis réagissait dans la deuxième spéciale, devant Reuche et Margaillan. Ce dernier n’allait pas plus loin, boîte cassée.

Après la première boucle le classement était le suivant : 1.Reuche ; 2.Bonnefis à 6s7 ;3.Marché à 10s ; 4.Jouines à 13s9 ; 5.Giordano à 26s2.

La seconde boucle allait être fertile en incidents avec d’abord Rémi Jouines qui sortait de la route, endommageant sérieusement sa voiture mais pouvait continuer. Dans la dernière épreuve spéciale de la journée, Germain Bonnefis, ébloui par le soleil couchant, sortait lui aussi violemment dans les arbustes, arrachait le train arrière gauche de sa 207 et beaucoup de carrosserie.

Il poursuivait malgré tout pour tenter de rejoindre le parc d’assistance…sur 2 roues après avoir explosé sa roue arrière droite. Après 30 mn de travail de ses mécaniciens qui devaient changer la traverse arrière de la voiture, il pointait avec seulement 1mn de retard à la sortie du parc soit 10 s de pénalisation. Cela lui permettait de conserver une troisième place inespérée.

Classement de la 1ère étape : 1.Reuche en 1h02mn54s3 ; 2.Marché à 12s3 ; 3.Bonnefis à 47s6 ; 4.Sias à 1mn04s4 ; 5.Millet à 1mn09s2 ; 6.Giordano à 1mn10s8 ; etc… (6 voitures avaient abandonné).

Germain Bonnefis à l’attaque : 7ème temps scratch et 1er deux roues motrices dans l’ES8 !
Le dimanche matin, l’été indien avait fait place à un temps plus automnal pour deux boucles plus courtes disputées au cœur des vignobles du Châteauneuf du Pape.

Visiblement, la Peugeot 207 RC Rallye de Germain Bonnefis avait été parfaitement réparée par l’équipe PH Sport puisqu’il signait les deux premiers temps scratchs. Pierre Marché faisait un tout droit dans la première épreuve du jour, permettant à Bonnefis de revenir à 22s6. Derrière Rémi Jouines abandonnait, courroie d’alternateur cassée ainsi que Denis Millet, support de boîte de vitesses cassé.

Dans les deux dernières épreuves spéciales, Pierre Marché réagissaient à la remontée de Germain Bonnefis en signant deux temps scratchs, le tout dernier ex-aequo avec son rival. Ce dernier se consolait avec les trois points de bonus du meilleur performeur.

En tête, Laurent Reuche s’était contenté d’assurer sa première place dans le Volant 207 mais aussi celle de leader en deux roues motrices. Il prend la tête du classement général, 7 points devant Germain Bonnefis avant le dernier rallye de la saison 2010, le rallye du Var dans deux semaines.

Communiqué Peugeot Sport





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *