Le Kenya revoit sa spéciale de Kedong



Pour la troisième année de son retour en championnat du monde des rallyes, le rallye du Kenya a déjà annoncé des changements importants sur son parcours programmé du 22 au 25 juin prochains.

L’an passé, la spéciale de Kedong, et notamment sa portion en fesh-fesh en toute fin de parcours, avait posé bien des problèmes aux concurrents. Parmi les Rally1, de nombreuses voitures avaient souffert de grosses pertes de puissance alors que des voitures de catégorie inférieure se sont retrouvées coincées dans le sable. Pour 2023, ce chrono sera en quelque sorte sacrifié avec un kilométrage passant de 31,25 km à seulement 18 km environ.

D’autre part, la spéciale de Narasha, chrono le plus rapide de la dernière édition avec plus de 114 km/h de moyenne pour les meilleurs, sera remplacé par celui de Malewa, déjà au programme en 2021 avec profil plus traditionnel, plus cassant et lent.

Enfin, parmi les autres changements annoncés jusque là, la spéciale “Geothermal” sera rallongée d’un petit kilomètre.




S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean Dridéal
Jean Dridéal
1 mois il y a

Vive les spéciales dans les parkings ou les stades, avec des ronds-points pour faire des donuts….

jmb17
jmb17
1 mois il y a

Le Safari… d’une autre époque : En championnat du monde des rallyes dès 1973, parcouru sur…5 300 km cette année là: La course est réputée pour ses difficultés avec des conditions de pistes collantes et boueuses à souhait ou au contraire très poussiéreuses et pouvant parfois bloquer les pilotes les uns derrière les autres sur des kilomètres, venant à bout de beaucoup de mécaniques. Danger constant, la présence inopportune d’animaux sauvages est signalée aux pilotes par des hélicoptères. Les bêtes domestiques sont également à redouter lors de la traversée à tombeaux ouverts de petits villages éparpillés dans les vastes plaines kenyanes.… Lire la suite »