Les DS3 WRC progressent au classement




Profitant de conditions moins défavorables ce matin, les pilotes du Citroën Total World Rally Team ont gagné des places au classement général provisoire du Rallye...

en Ogier et Sébastien Loeb sont dans le top 6 après la quatrième section avec onze des vingt-deux épreuves spéciales complétées.

Seule épreuve hivernale de la saison, le Rallye de Suède est un événement aux conditions extrêmes. Alors que le soleil se levait sur le parc d’assistance, le thermomètre indiquait -26°C à 8h00 !

Sixièmes du classement général ce matin, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia évoluaient en cinquième position sur la route, devant Henning Solberg sorti en retard de l’assistance de quinze minutes.

« Mise à part la première spéciale assez glissante, le parcours est bien plus appréciable aujourd’hui », commentait Ogier. « On se régale. Avec moins de neige et davantage de glace, les pneumatiques fonctionnent mieux même s’il fait si froid que les gommes restent dures. Nous ne prenons pas de risques. En revanche, je ne sais pas si les premiers vont parvenir à tenir ce rythme jusqu’au bout… Ce serait même étonnant ! »

Neuvièmes au départ, Sébastien Loeb et Daniel Elena profitaient d’abord des retraits d’Henning Solberg (tonneau) et Eyvind Brynildsen (moteur) puis d’un meilleur temps dans Lesjofors 1 (ES8) pour s’emparer de la sixième place du classement général.

« Même en signant le meilleur temps dans le premier chrono, je savais qu’il n’y avait plus de phénomène de balayage comme hier » avouait Loeb. « Ensuite, nous avons crevé et décoincé un pneu… Il n’y a plus grand-chose à jouer. Nous allons continuer à rouler mais peut-être en essayant de nouvelles solutions pour l’avenir… »

Petter Solberg réalisait également des meilleurs temps dans Sagen 1 (ES9) et Varmullsasen 1 (ES11) et se rapprochait des deux premiers du classement général. Le Norvégien occupait la troisième place à 31’’0 du leader à mi-journée malgré 20 secondes de pénalité.

Engagé, lui aussi, sur une Citroën DS3 WRC préparée par Citroën Racing Technologies, Kimi Räikkönen entrait dans le top 10 pour pointer au neuvième rang à mi-parcours.

Après une assistance de trente minutes, les concurrents repartiront pour un second passage dans la boucle du jour. Retour à l’assistance à 17h12 avant d’aller disputer la super-spéciale de Karlstad à partir de 20h00.

Communiqué Citroën Racing





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *