Les DS3 WRC se positionnent




Après avoir lutté à coups de dixièmes de seconde et remporté la majorité des meilleurs temps, les équipages du Citroën Total World Rally Team sont...

onnés en vue de la deuxième étape du Rallye du Portugal. Respectivement troisième et quatrième, à une quinzaine de secondes du leader, Sébastien Loeb / Daniel Elena et Sébastien Ogier / Julien Ingrassia bénéficieront de positions idéales lors de la journée de samedi.
Connu pour être l’une des épreuves les plus populaires du calendrier du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, le Rallye du Portugal confirme sa réputation lors de cette édition 2011. Avec un départ et une première spéciale organisés à Lisbonne, plus de 40 000 personnes ont pu participer à cette grande fête populaire. Séance d’autographes, parade des pilotes à bord de DS Cabriolet pour les équipages du Citroën Total World Rally, tout avait été prévu pour permettre aux spectateurs d’approcher les stars du WRC.

De retour en Algarve, 270 kilomètres plus au sud, les Citroën DS3 WRC posaient leurs roues sur terre pour affronter deux boucles de trois épreuves spéciales. Dès les premiers mètres, la bataille s’engageait entre cinq équipages devant des dizaines de milliers de spectateurs. Petter Solberg, Sébastien Loeb, Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala se partageaient les meilleurs temps. Premier sur la route, Mikko Hirvonen parvenait à résister grâce à un phénomène de balayage moins important que prévu. Seul Petter Solberg, victime de crevaisons, lâchait prise.

Dans la toute dernière épreuve spéciale du jour, les deux équipages du Citroën Total World Rally Team adaptaient leur allure pour profiter de meilleures conditions pour la suite du rallye. Sébastien Loeb héritait de la troisième position à 13’’7 du leader. Sébastien Ogier se plaçait juste derrière, à 16’’7.

« Ce fut une très bonne journée », confirmait le septuple Champion du Monde en sortant de sa Citroën DS3 WRC. « Les écarts sont très faibles et je suis satisfait de ma position. La bagarre est intense. Nous n’avons vraiment pas lâché beaucoup de temps sur l’ensemble de l’étape. J’ai été assez surpris par le peu de balayage sur des routes qui, d’habitude, pénalisent énormément le leader. J’espère qu’une trace se fera demain. Nous verrons, mais nous pouvons être satisfaits de ce début de rallye… »

« D’après ce que l’on a pu voir depuis le début des reconnaissances, j’ai le sentiment que nous sommes en bonne position. Nous verrons si nos suppositions sont validées mais les réponses n’arriveront que demain. Il faudra bien rouler et voir comment les écarts évoluent », complétait Sébastien Ogier.

Olivier Quesnel, Directeur de Citroën Racing, concluait : « Notre objectif n’est pas d’être en tête en début de rallye. Nous voulons gagner dimanche et le déroulement de cette première étape est conforme à nos plans. Il fallait terminer la journée aux mêmes positions que ce matin et avec des écarts minimes. La compétition est très relevée, il est difficile de faire la différence. »

Six épreuves spéciales (148,10 kilomètres chronométrés) sont au programme de samedi, sur des chemins en terre situés un peu plus à l’est, dans la Serra do Caldeirao.

Communiqué de presse Citroën Racing





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *