Les mots du vainqueur




A l’issue du rallye d’Australie, le vainqueur Sébastien Ogier, est revenu sur son week end et les quelques semaines compliquées qu’il a traversé.

Le titre constructeurs acquis, il évoque sans demi mesure la suite et fin du championnat, avec pour objectif dévoilé le titre dans trois semaines à domicile.

"more-42958">

22ème victoire en carrière, la 6ème de la saison, ajouter à cela le titre constructeurs pour Volkswagen, plutôt un bon week end?

S.Ogier : « Pour être honnête, c’est forcement une super sensation. Je disais d’ailleurs sur le podium, lorsque tu pilotes, parfois tu frises l’égoïsme, mais tu dois te rappeler qu’au départ, tu bosses pour une équipe et un constructeur. Notre premier triplé et on s’est vraiment battu pour l’obtenir, et j’estime qu’on a trois équipages au top dans cette équipe. D’un point de vue plus personnel, ça a été un super week end mais il a fallu se battre pour en arriver là ! Félicitations aussi à Jari-Matti et Miikka, ils nous ont mis la pression tout le temps et ça a été difficile de réagir. C’est top aussi de fêter ça avec Andreas et Ola, car sans eux le triplé aurait été impossible, évidemment. C’est vraiment une grande satisfaction pour toute l’équipe. »

Une grosse bagarre tout le week end, assez serrée avec plusieurs pilotes, comment vous jugez cette victoire?

S.Ogier : « La bagarre a commencé dès le vendredi matin. Heureusement pour nous, la première journée n’était pas trop longue, avec moins de 100km et une spéciale qui reprenait une partie du shakedown. C’est ce qui a fait la différence. Et après dans la boue, j’ai été surpris de finir la journée en tant que leader. La seconde journée a été vraiment bonne. J’ai fait un meilleur choix de pneus que Jari-Matti, pas forcément le meilleur mais au moins mieux que le sien. On s’est aussi battu avec les conditions météo. J’ai creusé l’écart mais ça n’a pas été facile. Jari était vraiment rapide et il y a fallu garder un sacré rythme. J’ai fait ce qu’il fallait. Je suis assez fier d’y être arriver après quelques semaines difficiles. J’avais perdu de ma motivation et il y a fallu faire un travail sur moi même. C’est pourquoi je tenais à remercier et à dédier cette victoire à Jost Capito, qui m’a aidé et persuadé. Ça fait du bien d’être de retour sur le podium »

Et c’est aussi bon pour le championnat…

S.Ogier : « C’est sûr. J’ai parlé du titre constructeurs et on va pouvoir le célébrer, mais personnellement c’est un pas de plus pour le titre pilotes. On a 50 points d’avance et une victoire sera suffisante. C’est l’objectif en France, mais d’abord je vais savourer celle là et me reconcentrer par la suite sur la France. Je garde un souvenir fantastique de l’année dernière, et cette année, c’est de nouveau possible. On verra. Je vais l’aborder de la même manière en essayant de rester rapide. Je ne vais pas me surpasser pour gagner, un podium sera le bienvenu. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Lo Joanòt dit :

    Content qu’ Ogier reconnaisse  » tu bosses pour une équipe et un constructeur « . Il l’ avait un peu oublié chez Citroën. Je trouve logique, même si sportivement ce n’ est pas sain,qu’ il y ait des consignes d’ usine vue les budgets qui sont engagés. C’ est celui qui paye qui décide ! Belle bagarre dans ce rallye où Ogier à été sous pression jusqu’ au bout et a été égal à lui-même.

    • rallyeseb dit :

      d’accord avec toi seb ogier et un grand pilote une vraie machine a gagner
      je l’ai côtoyer en 2013 pour la soirée du fan club
      c’est un mec bien sympa abordable franchement tout le contraire de l’idée que j’avais
      je ne suis pas sur que chez vw il n’y a pas de consignes

  2. king rallye dit :

    C’est vraiment le top du top des pilote de wrc. Il y a pas mieux! Mais je pense pas qu’il fera la carrière de loeb a mon avis il va rouler 2/3 saison et il prendra sa « retraite » tranquille en Suisse.

  3. John Deuff dit :

    Exactement ce que les amateurs de rallye veulent entendre : de la détermination, de la franchise, et quelques mots de remerciements pour le manager et les équipiers. Il fera assurément un beau champion du monde 2014.

    • mich dit :

      seb est vraiment un super champion qui aime la victoire et c’est bien normal chaque sportif se bat pour la victoire et elle arrive jamais par hasard , il a beaucoup de franchise dans ses propos il est pas faux cul