Lobry à l’attaque de la 2e division




Pour sa treizième année de compétition, Michaël Lobry s’attaque au championnat de France des rallyes de 2e division cette année.

Voilà une belle occasion pour rencontrer ce pilote âgé de 33 ans.

an id="more-60222">

Carte d’identité

Nom : Michaël Lobry
Age : 33 ans (Né le 25/02/1982 à Cahors)
Région : Midi-Pyrénées
Copilote : Gaëtan Parade
Voiture : Lancer Evo X R4
Métier : Gérant d’une entreprise dans l’emballage professionnel
Début en rallye : 2003 (309 GTi)

Comment est-tu arrivé au volant de ton premier rallye en 2003 avec une 309 GTi ?

En fait, à la base mon père était passionné de rallyes depuis qu’il était tout jeune mais n’en a jamais fait par manque de temps. Il sponsorisait pas mal de pilotes comme Delage et Champeau et quand j’étais petit, j’ai pu monter aux côtés de bons pilotes comme ça.

Du coup, mon père m’a beaucoup aidé pour mes débuts et j’ai racheté sa 309 pour là remonter.

Mon rêve était de participer à une formule de promotion et nous avons participé au C2 Challenge. La première saison était plutôt réussie avec de jolis temps. On découvrait de gros rallyes comme l’Alsace-Vosges, j’avais l’impression que c’était le Dakar pour moi.

En 2006, on avait espoir de finir dans les trois-quatre premiers mais le début de saison est horrible avec des sorties et des problèmes mécaniques. La fin de saison est difficile avec la peur de sortir et un manque de motivation. Ensuite, Citroën a arrêté le challenge et nous avons continué de rouler en C2 R2 dans notre région.

Après la 309 et les C2, tu roules pour la première fois avec une Mitsubishi en 2009 et depuis l’histoire d’amour continue. Pourquoi ce choix ?

Avec la C2, on ne pouvait pas jouer les podiums ni le groupe avec l’émergence des R3, donc c’était très compliqué pour être devant. On a tenté le coup de la Mitusbishi groupe N, ça commençait à devenir la mode avec Da Cunha notamment. Le changement était assez important mais au troisième rallye, on décroche une belle deuxième place à Sarlat alors que la voiture évolue peu à peu.

En 2011, on gagne notre premier rallye à Sauveterre et on remporte en plus le groupe N à la finale, donc nous étions très contents.

Ensuite, on rencontre Jean-Charles Beaubelique pour courir en championnat de France avec le team Minerva Oil.

En 2013 et 2014, tu enchaînes les succès en Coupe de France et réalise de belles prestations en championnat de France. Surpris de tes performances ?

Fin 2012, j’ai vendu mes deux Mitsubishi, et j’ai acheté l’Evo X mais j’avais la possibilité de rouler en Mégane en championnat de France à moindre coût. Nous étions contents de notre saison avec quelques bonnes places., nous nous sentions bien dans la Mégane, qui représentait un bon compromis, j’avais un bon feeling.

En 2014, j’avais pas mal de boulot avec mon entreprise donc nous avons moins roulé. Nous avons quand même découvert un nouveau rallye à la Vallée du Cher, c’est toujours intéressant de changer de région.

Cette année, tu disputes le championnat de France 2e division, quel est ton programme et tes objectifs ?

Mon programme est composé de sept manches au minimum, on verra en août si on peut rouler sur une huitième. Je vais découvrir trois rallyes : Grasse, le Coeur de France et l’Automne. L’objectif est d’essayer de remporter le groupe R et en plus je suis inscrit au trophée Pirelli, c’est idéal pour gagner des pneus.

Il faudra être régulier et marquer le maximum de points au championnat à chaque manche. On a hésité à faire Epernay mais le déplacement était coûteux et en plus Grasse est un rallye plus mythique pour nous.

Quelles sont les évolutions apportées sur ton auto pour cette saison ?

Nous avons un moteur neuf avec plus de couple et avec la même puissance que l’ancien qui commençait à souffrir. En plus de ça, j’ai la boîte séquentielle, ce qui gagne un petit peu de temps.

Parle-nous un peu de ton copilote, plutôt calme ou speed ?

Je m’entends très très bien avec lui, l’osmose est parfaite. Je roule avec lui depuis 2008 et depuis nous avons fait tous les rallyes ensemble. L’ambiance dans l’auto peut varier, quand j’ai un petit coup de moins bon, le ton s’accélère un peu mais à force ça m’arrive de moins en moins. Il me faut quelqu’un de calme et nous sommes assez sereins tous les deux.

Calendrier 2015 de Michaël Lobry

  • 14-15 mars : Vallon de Marcillac (Vainqueur)
  • 10-12 avril : Grasse Fleurs et Parfums (2e division)
  • 25-26 avril : Quercy (Régional)
  • 22-24 mai : Ain-Jura (2e division)
  • 12-14 juin : Vins de Mâcon (2e division)
  • 24-26 juillet : Montagne Noire (2e division)
  • 28-30 août : Cœur de France (2e division)
  • 11-13 septembre : Pays de Saint- Yrieix (2e division)
  • 3-4 octobre :  Sarladais (régional)
  • 6-8 novembre : Automne La Rochelle (2e division)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Loic C dit :

    Impressionnant avec la mitsu a la vallée du cher, ça roule vite là aussi . Superbe duel avec la famille Morin sur ce rallye