Loeb : « Cette saison sera difficile »




Interview de Sébastien Loeb avant le début de la saison. Quelles sont vos sensations au volant de la Citroën DS3 WRC ? Les sensations sont...

tions sont très différentes de celles que nous connaissions avec la C4. La DS3 est plus courte, elle est donc plus agile dans les virages serrés, mais également plus nerveuse dans les portions rapides. Globalement, nous allons être obligés de nous battre un peu plus au volant. Les raisons sont multiples : le comportement de la voiture induit par son gabarit, l’absence de différentiel central qui permettait de répartir la motricité entre l’avant et l’arrière, le retour à une commande de boîte de vitesses mécanique qui nous forcera à lâcher très souvent le volant.

Etes-vous satisfait du travail effectué pendant l’intersaison ?
Je pense que l’équipe a fait du bon boulot. Nous ne sommes pas arrivés au même niveau de développement sur toutes les surfaces. Nous avons passé beaucoup de temps sur la terre, puisqu’il s’agit du type de terrain que nous rencontrons le plus souvent en Championnat du Monde. Sur la neige, je pense que nous avons encore une marge de progression importante, mais il est difficile de l’estimer car nous manquons d’éléments de comparaison, tant la nouvelle réglementation a modifié le comportement de voitures.

Justement, que pensez-vous de cette nouvelle réglementation ? Est-elle satisfaisante pour les pilotes ?
Oui, la voiture est agréable à piloter. Les performances du moteur permettent d’utiliser toutes les qualités du châssis. Forcément, on aimerait toujours plus de puissance, mais je pense que ces nouvelles WRC seront très spectaculaires. Au niveau du pilotage, il faudra être ‘fin’ en optimisant les trajectoires pour conserver la meilleure vitesse de passage en courbe.

Que représente cette saison pour vous ?
C’est un nouveau défi, avec beaucoup plus d’incertitudes que les saisons précédentes. Nos adversaires ont développé leur matériel de leur côté et il faut maintenant attendre les premiers rallyes pour établir une hiérarchie. Avant même cela, il faudra commencer par être plus rapide que ceux qui disposeront du même matériel que moi. Battre Sébastien Ogier et Petter Solberg n’aura rien d’évident ! Je pense que cette saison sera difficile, mais cela ne fait que renforcer ma motivation.

Communiqué Citroën Racing





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *