M.Baumel : “C’est l’enfer”



Ce matin, au départ de cette redoutable étape “48h chrono”, Mathieu Baumel et Nasser Al-Attiyah avaient bien conscience que cette journée serait difficile en ouvrant la route sur plus de 400 kilomètres de dunes, et en plus, sans aucune trace des motos.

Avant d’atteindre le dernier point du passage, le Français a eu l’occasion de partager ses impressions en étant conscient qu’il était en train de perdre beaucoup de temps.

“C’était une journée pas facile effectivement d’ouvrir la piste et sur 400 kilomètres de dunes, c’est normalement un truc qui n’arrive jamais. C’est très fatiguant, pour le pilote, mais aussi le copilote. Les dunes étaient très compliquées, assez molles. On a aussi beaucoup consommé. Il a fallu gérer la consommation et l’essence. On est arrivés ici juste comme il fallait. 

Dans les dunes, monter et descendre, c’est affreux. On doit toujours être en train de recalculer les caps. Il faut constamment regarder l’écran et en plus, on ne voit pas bien le relief. Copilote là-dedans, c’est l’enfer. Et d’ouvrir, encore plus. Aujourd’hui, il faut rappeler qu’il n’y avait pas les motos, donc zéro trace. On fait donc la trace avec Nasser pour les autres. Et malheureusement on perd du temps. Les autres n’ont qu’à suivre et puis confirmer. Moi, je dois créer la piste. Mais je pense que l’on s’en sort pas trop mal.

Ouvrir sur 400 km de dunes, c’était la journée la plus difficile. Et être premiers, c’est un désavantage et finalement ce n’est pas trop mal. On perd du temps évidemment. Je pense que Carlos Sainz nous a repris au moins 10 ou 15 minutes (près de 25 minutes finalement, mais le Français ne pouvait pas être informé des chronos à ce moment-là). On peut juste essayer de calculer en voyant les autres autour de nous.”




S’abonner
Notification pour
guest
10 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Flatsi
Flatsi
1 mois il y a

Bravo à eux , ça rappelé les grandes heures du tendre dans la tempête, malgré les intérêts enjeux ça doit être superbe cette navigation dans cette océan de sable

Pat
Pat
1 mois il y a

Un peu d’info:sainz en tête devant sont coequipier Loeb 3eme et pour les mauvaises langues la stratégie de loeb paye. Bonne soirée à vous