M.Guigou et le Team Automeca retrouvent le Championnat de France par une victoire




Manu Guigou et Marine Murat ont obtenu la victoire en groupe N à l’occasion du Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées. C’est le quatrième succès en quatre...

ons aux épreuves du Championnat de France des Rallyes 2014 pour la Renault Mégane R.S. N4 préparée par Automeca.

Habituellement disputé par de fortes chaleurs, le Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées proposait le week-end dernier des conditions bien différentes. Avec un ciel menaçant en permanence, des routes sèches mais grasses dans les cordes, les choix de pneumatiques n’étaient pas des plus évidents. « C’était un rallye difficile au niveau des choix de pneumatiques et de la météo, note Manu Guigou. Malgré le ciel menaçant, j’ai fait le choix risqué de ne marquer que des pneus pour le sec, et c’est un choix qui s’est avéré payant. Nous avons utilisé toute la gamme des pneus Pirelli, des plus tendres au plus durs. L’expérience acquise lors de mes nombreuses années de compétition me permet d’anticiper les pièges. C’est cette expérience que je mets au service de mes clients au sein de la structure Automeca. Je n’oublie pas le très bon travail de mes ouvreurs, Daniel et Martin, qui ont su nous renseigner parfaitement sur l’état des routes. »

Avec deux boucles de deux spéciales programmées vendredi, dont la spéciale du Nayrac longue de 35 kilomètres, Manu Guigou savait qu’il fallait être prêt dès le début. « Nous avons été prudents dans la première spéciale car il y avait beaucoup de pièges et une erreur pouvait vite arriver. Notre stratégie était de nous concentrer sur la spéciale du Nayrac et, le lendemain, sur celle de Moyrazès. Nous savions que nous pouvions faire la différence sur ces longues portions. » Positionné en tête du groupe N à l’issue de la première boucle, Manu Guigou poursuivait son effort lors du deuxième passage, puis le samedi, avec deux boucles de trois spéciales. « Il a fallu adapter tout au long du rallye les réglages de la voiture pour avoir un choix optimum en fonction des conditions météo, qui étaient changeantes. Grâce à l’excellent travail de Jean-Michel Astier et de l’équipe Automeca, nous avons toujours pu compter sur une voiture parfaitement réglée dans chacune des spéciales. Le team nous a également permis d’avoir un retaillage des pneus s’adaptant aux conditions d’adhérence, très difficiles à appréhender. À chaque spéciale, nous avons adapté nos pressions grâce au dernier contrôleur de pression de chez Schrader. »

Signant le meilleur temps du groupe N dans chacune des spéciales de la deuxième étape, Manu Guigou allait chercher une victoire indiscutable. Ce résultat lui permet de remonter à la cinquième place du classement général du Championnat de France des Rallyes. « Nous restions sur trois victoires en Championnat de France et nous sommes très heureux de pouvoir en compter une quatrième en groupe N, en plus de nous placer comme le premier véhicule Renault Sport. Je tiens à remercier Marine, qui a fait un travail formidable à mes côtés, et la structure Automeca, qui nous a permis de pouvoir être en pleine confiance dans la Mégane N4. » Désormais, Manu Guigou se tourne vers la Nouvelle-Calédonie, où il va disputer le Rallye Kouaoua, au début du mois d’août. Début septembre, c’est le Rallye Mont Blanc – Morzine qui lui permettra de retrouver le Championnat de France.

Communiqué de presse en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. vince 63 dit :

    le mont blanc avec la megane n4 ou la clio r3t?perso j aimerais mieux la megane…