M-Sport officialise un duo Fourmaux/Munster



Alors que la clôture des engagements du rallye Monte-Carlo tombe aujourd’hui, M-Sport a officialisé son équipe pour la saison prochaine avec un duo sans surprise, composé d’Adrien Fourmaux et de Grégoire Munster.

Auteur d’une saison 2022 très compliquée en Ford Puma Rally1, le Français (28 ans) a bien saisi l’occasion de se relancer cette année en multipliant les bonnes performances au volant d’une Ford Fiesta Rally2 en progression constante. En 2024, le Nordiste aura donc une seconde chance de démontrer son talent dans la catégorie reine, toujours accompagné par le Français Alexandre Coria.

“Je suis très heureux d’être de retour en Rally1 pour 2024. Réaliser cet objectif était l’objectif principal de la saison 2023 et je suis ravi de revenir pour une saison complète avec Puma l’année prochaine. Je suis reconnaissant envers M-Sport, Ford et Red Bull de m’avoir fait confiance pour m’offrir une autre année au plus haut niveau et me permettre de montrer mes capacités.

J’ai apprécié participer au développement de la Fiesta Rally2 en 2023, et je pense que cela m’aidera pour la saison à venir avec la voiture Rally1. Ce sera une saison très intéressante pour tout le monde, surtout avec le nouveau règlement et le nouveau système de points.

Nous avons un bon plan pour travailler dur et obtenir les meilleurs résultats possibles, pour soutenir l’équipe et la ramener là où elle mérite d’être. Je suis également très fier d’être le seul pilote français à disputer toute la saison au plus haut niveau du WRC !”

De son côté, Grégoire Munster (24 ans) franchit les étapes à toute vitesse. Aidé par Jourdan Serderidis, le Belgo-Luxembourgeois, auteur d’une petite dizaine de rallyes en WRC2, est déjà propulsé en Rally1. En 2023, le pilote M-Sport avait disputé les rallyes du Chili et de l’Europe Centrale à bord d’une Ford Puma Rally1. Il sera de nouveau navigué par le Belge Louis Louka.

“J’ai hâte de débuter au Monte-Carlo et l’objectif pour 2024 sera d’abord d’obtenir de bons résultats et d’augmenter le rythme rallye après rallye, d’essayer de ne commettre aucune erreur et d’acquérir simplement toute l’expérience. Nous affrontons des champions du monde, ce sera donc un gros défi, mais j’ai vraiment hâte d’y être.” a commenté le Belgo-Luxembourgeois.

De son côté, Richard Millener, team principal de M-Sport, estime que cette jeune équipe sera en capacité de signer de beaux résultats, mettant en avant le manque de pilotes engagés au championat.

“2024 nous verra adopter une approche nouvelle et différente par rapport aux 12 derniers mois. Développer et aider les jeunes talents à faire leurs preuves est une façon passionnante d’aborder une saison en WRC, et comme plusieurs des meilleurs pilotes ne participent pas à l’ensemble du championnat, nous avons l’opportunité de réaliser des performances fortes et surprenantes. Nous avons encore tous les ingrédients pour obtenir des résultats et l’équipe est motivée pour recommencer dans quelques semaines avec une feuille presque vierge sur ce que nous pouvons réaliser.”




S’abonner
Notification pour
guest
97 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jmb17
2 mois il y a

Une histoire de….méconnaissance (suite) Précision complémentaire Revenu de la 8e à la 2e place après avoir abandonné le vendredi soir, Loeb aurait été le grand vainqueur du Monte-Carlo 2006 si Grönholm avait connu une défaillance…Un comble ! => Grônholm victorieux de ce MC 2006 a engangé 10 points. Et les 8 points récoltés par Loeb, second du rallye après avoir préalablement abandonné dans la dernière ES du vendredi soir ont pesé très lourd dans la balance finale. Classement du championnat final 2006 : 1er Loeb 112 points 2ème Gronholm 111 points. => Sans se tromper, on peut écrire que le Français a… Lire la suite »

Bob
Bob
2 mois il y a

Merci à M-Sport d’être toujours là. J’ai confiance vers ces deux jeunes, mais ce ne sera pas facile..