Un Mathieu Arzeno proche du bonheur




Tout était réuni pour que le jeune Mathieu Arzeno réussisse une grande performance, il avait la voiture, une Citroën C2 S1600 très performante, la vitesse...

ec 6 meilleurs temps en spéciales, une équipe PH Sport expérimentée et pourtant il n’a pas réussi à remporter le classement JWRC au rallye de France disputé sur des routes alsaciennes rendues extrêmement piégeuses par la pluie.

Le rallye avait pourtant bien commencé pour Mathieu qui s’était montré le plus rapide des nombreuses JWRC dans les deux premières spéciales avant de réaliser un deuxième temps dans la troisième. Mais les choses allaient se gâter une première fois quand le moteur refusa de redémarrer après un frein à main trop généreux, bilan une minute et demi de perdue ainsi que la première place des JWRC. Toutefois, une seconde boucle et deux meilleurs temps plus tard le voilà revenu à la troisième place du JWRC, rien n’était donc perdu pour la victoire.

Malheureusement, le rallye va se compliquer dès le départ de la seconde étape pour l’espoir Echappement. Reparti à l’attaque afin de revenir sur les hommes de tête, Mathieu va faire un mauvais choix de pneus, slicks retaillés sur des routes encore extrêmement mouillées, qui va l’obliger à prendre des risques et entrainer une crevaison suivi d’un ennui mécanique. Mathieu Arzeno vient de payer cash son manque d’expérience en rallyes mais il ne faut surtout pas oublier qu’il dispute seulement sa deuxième saison !

Loin de se décourager, le jeune pilote de Miramas continue à « pousser » dans la seconde boucle du rallye malgré un autre mauvais choix de pneus, expérience quand tu nous manques ! Mais les ennuis continuent, Mathieu Arzeno sort de la route et perd près de quatre minutes, tous les espoirs de victoires s’envolent alors définitivement.

La troisième étape se fera à sa main, sans prendre le moindre risque avec pour seul objectif de rejoindre l’arrivée du rallye de France à la quatrième place, juste au pied du podium, ce qui n’empêchera pas le talentueux Mathieu Arzeno de rafler au passage encore deux meilleurs temps en JWRC !

Au vu des performances réalisées sur le rallye et malgré la frustration, Mathieu peut nourrir de grands espoirs pour le futur : Mathieu Arzeno : « Je savais au départ que je pouvais gagner et les temps en spéciales montrent que j’avais raison, c’est d’autant plus rageant ! Mais aujourd’hui il me manque encore de l’expérience notamment dans les choix des pneumatiques. Les erreurs que j’ai pu faire à ce niveau ont entrainé notre perte car j’ai été obligé d’attaquer très fort pour remonter avec les conséquences qui en découlent. Mais j’ai beaucoup appris ce week-end et je vais plus me fier à mon feeling. Certes je suis déçu car on était proche du « bonheur mais je ne me décourage pas car je sais que c’est pour demain ! »

Mathieu Arzeno attend maintenant le prochain rendez-vous du championnat du Monde JWRC qui se déroulera sur les routes mixtes asphalte-terre du Rallye d’Espagne en catalogne du 22 au 24 octobre prochains.

Communiqué de presse





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *