Meeke impressionné après son dernier essai avec Mini




Kris Meeke, le pilote Mini, s’est dit ravi de son premier roulage avec la Mini Countryman WRC sur asphalte après avoir effectué deux journées d’essais...

aine dernière.

À part quelques kilomètres rudimentaires bouclés en Grande-Bretagne, la Mini Countryman WRC n’avait encore jamais roulé sur asphalte avant que Kris Meeke ne l’essaie en Sardaigne.

L’Irlandais a été pleinement satisfait de la voiture et a rapporté des commentaires positifs alors qu’il effectuait seulement son troisième essai.

« La voiture a été géniale », s’est enthousiasmé Kris Meeke. « Les sensations avec le châssis ont été parfaites et on les sentait encore mieux sur l’asphalte. J’ai piloté beaucoup de voitures durant ces dernières années et je peux vous dire que celle-ci est très bien née. Je suis vraiment satisfait et je veux simplement remonter dedans et rouler encore avec elle. »

En complément du passage sur asphalte, le pilote Mini a roulé pendant deux jours avec la voiture sur de la terre afin d’établir un set-up de base pour la suspension.

« Nous avons été très heureux du temps que nous avons mis pour boucler les essais », a-t-il poursuivi. « Nous avons fait un travail gigantesque avec Ohlins (le fournisseur d’amortisseurs). »

David Lapworth, le directeur technique de l’équipe, était également satisfait de ces essais. « Nous avons fait quelques petits réglages sur la sensibilité pour voir comment la voiture réagissait sur l’asphalte. Mais nous avons terminé la journée en étant très proche d’où nous avions démarré en termes de set-up, ce qui était une bonne chose. »

L’essai a été également la première occasion pour Mini de tester les pneus asphalte Michelin. « Nous avons testé des pneus (asphalte) tendres et durs par temps sec et mouillé. Le temps était très humide mais cela s’est asséché et le temps était complètement sec le jour d’après. Lorsque nous sommes arrivés aux essais et que la pluie tombait à l’horizontale avec un vent qui soufflait à environ 80km/h, nous pensions que cela allait être une catastrophe, mais les conditions se sont nettement améliorées. Face à cela, vous devez vous préparer en essais à affronter ce genre de situations sur un rallye. »

L’Espagnol Dani Sordo, qui serait susceptible de rouler avec Mini l’année prochaine en WRC, était également présent aux essais.

Communiqué wrc.com





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *