Mikkelsen : « Défier Ogier l’an prochain »



Surprenant vainqueur du dernier rallye de Catalogne, Andreas Mikkelsen a vécu un début de rallye mouvementé en terre galloise après un aller-retour express en Allemagne pour effectuer un bilan de santé.

Sans essai avant le départ, le pilote norvégien a pourtant rapidement trouvé le bon rythme, occupant la troisième place jusqu’à l’arrivée pour décrocher son neuvième podium de la saison !

En conférence de presse, Andreas n’a pas loupé l’occasion de taquiner Sébastien Ogier…

Andreas, départ difficile après avoir manqué le shakedown et sans avoir effectué d’essais mais un bon rallye pour vous ?

Oui, ce n’était pas trop mal. Je n’ai pas roulé en essais ni au shakedown donc je suis passé directement de l’asphalte en Espagne à Hafren dans des conditions terribles. C’était un gros défi et j’ai eu la chance de trouver le rythme assez rapidement.

J’ai fait un bon résultat. Kris et Séb étaient assez loin devant, je devais maintenir la pression sur eux au cas où quelque chose arriverait. Je suis content de ma performance. C’est difficile de faire beaucoup plus, aussi j’ai eu une double crevaison le samedi et j’avais une seule roue de secours donc j’ai du être plus prudent. J’ai un gros respect pour Kris, Paul, Seb et Julien. Je suis un peu déçu de Seb qui n’a pas essayé de gagner la Power Stage…

Sébastien Ogier lui répond : Mais cette fois, vous n’auriez pas gagné.

Vous vouliez une victoire cette année, vous en avez eu une.

Oui, j’ai rempli mon objectif de l’année avec une première victoire dans la poche. L’année prochaine, j’ai besoin d’être un peu plus rapide et garder cette régularité.

Qu’est-ce qu’il est possible de faire l’an prochain ?

Nous pourrons exploiter l’expérience que nous avons acquise cette année. Seb est en grande forme mais nous pouvons le défier sur la plupart des rallyes.

 

Question à Ola Floene son copilote

Vous étiez très émus la dernière fois que l’on vous a vu en Espagne.

Vous essayez de dire que je pleurais ? Non, j’étais en sueur ! Petter Solberg est venu me voir au regroupement ici et il m’a vu à la télévision. Il a dit « Je comprends ». C’était comme si mon corps m’avait abandonné et je pleurais.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Un équipage plein d’humour ! Super ambiance au sein du team VW : ils sont tous certainement conscients du privilège qu’ils ont, par rapport aux autres équipages officiels, d’appartenir à un team aussi bien géré sur tous les plans…

    • natlin dit :

      cest clair,y a toujours eu des conflits internes, chez d’autres constructeurs, chacun est a sa place, les pilotes ne prennent pas de decisions, comme chez citroen, le boss laisse libre cours aux equipages, pas de consignes, le reve pour tout pilotes, ogier, latvala qui ont ete victimes de consignes avant doivent encore plus apprecie, et mikelsen est un privilegie, pour un debut en wrc, etre chez wv, c’est le summum

      • sebenfer dit :

        On est pas chez les Bisounours… Capito ne donne pas de consignes… parce qu’il n’y en a pas besoin. Si un autre constructeur, un autre pilote menaçaient directement un titre, il ferait comme les autres avant lui.

    • iceman dit :

      à Kivala : c’est clair que vu l’insolente supériorité de la Polo, le championnat 2016 est déjà joué :
      1. Ogier
      2. Mikkelsen
      3. Latvala
      et VW champion constructeurs.
      Par contre , 2017 : …

      • sebenfer dit :

        En 2017 se sera pire. Le seul modèle 2017 qui roule c’est la Polo. Chez Citroen on sait même pas si on sera encore là et on a juste commencé à dessiner, M-Sport sans constructeur impliqué n’aura de toute manière pas les moyens de concurrencer VW, chez Toyota on repart à zéro… et chez Hyundai on n’arrive déjà pas à faire rouler le modèle 2015 qui finalement sera le modèle 2016… si il sort un jour. Bref, VW peinard jusqu’en 2019 minimum.

        • Denis dit :

          Là, il pourrait avoir raison « sebenfer » !
          Pour 2017 c’est-à-dire, après la prochaine saison 2016, VW est déjà « en travaux bien avancés ».
          Citroën Total Abu Dhabi WRT ne sait pas aujourd’hui quel est leur avenir ?
          Hyundaï essaiera de faire marcher sa i20 / 2015 ?…
          M-Sport fera ce qu’il pourra en fonction du résultat de son business « client » pour subsister…
          Toyota sera t-il prêt à être compétitif ?

          • Boris STi dit :

            Pour Toyota j’ai un petit espoir,mais il faut que le constructeur s’engage à 100 %,mais avec quelle pilote en 2017 ?

          • iceman dit :

            017 , 2017, 2017 …
            Attendons les répercussions financières ABYSSALES que le groupe VW va devoir supporter dans le cadre du fameux scandale « Diesel gate ».
            Ceux qui veulent croire (c’est leur droit) que cette perte financière COLOSSALE n’aura AUCUNE influence sur les divers programmes sportifs du groupe peuvent attendre longtemps le Père Noël ….

          • sebenfer dit :

            Le WRC, ça coûte rien. Le budget de VW, ça doit être celui d’un club de D1 de milieu de tableau en foot.