Nagle concentré jusqu’au bout




Alors que Kris Meeke a été rapidement pris d’émotion à l’arrivée de la dernière spéciale du rallye d’Argentine, son copilote Paul Nagle est resté concentré...

um final.

Le deuxième irlandais de chez Citroën Racing revient sur les derniers moments de son triomphe dans une interview accordée à Becs Williams.

« Beaucoup de personnes m’ont dit que je n’avais montré aucune émotion, mais au fond de moi, je l’ai fait. C’était nouveau pour moi. Quand dois-je cesser de réfléchir aux horaires ? Dois-je d’abord monter sur le toit ? Est-ce que je garde ma carte de pointage dans ma poche ou ailleurs ? J’étais concentré là-dessus durant les 20 ou 30 secondes durant lesquelles la caméra nous fixait. Mon cerveau était en surchauffe pour essayer de savoir ce que je devais faire !

Quand un pilote franchit la ligne d’arrivée, c’est tout sauf fini ! Je devais l’emmener de l’arrivée au contrôle du parc d’assistance, puis dans la zone technique, au parc, l’exfiltrer du parc pour aller au podium. Jusqu’à ce que je rende mes derniers pointages au podium, mon travail n’était pas fini. J’étais soulagé et je me suis dit « ça y est ». Ils ne peuvent plus nous l’enlever désormais. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    Bravo a nagle pour cette premiere avec meeke,big ben peut sonner