Neuville : « On connaît tous le scénario »



De nouveau vice-champion du monde la saison dernière, Thierry Neuville aura évidemment comme objectif de remporter un premier titre cette année.

En interview, le pilote belge a été particulièrement bavard, s’exprimant sur la saison à venir, mais également sur l’arrivée d’Ott Tänak, tout en revenant rapidement sur son année 2019.

Comment sont les conditions en spéciales ?

« À l’heure actuelle, c’est très difficile de juger les conditions. On en saura plus dans quelques heures mais c’est vrai que cela a beaucoup fondu ces derniers jours. Les conditions ont certainement changé par rapport aux reconnaissances, mais nous n’avons pas encore l’état actuel des spéciales. On va voir à quel point cela a évolué avec nos ouvreurs. »

Cette année, le Monte-Carlo va encore être une histoire de pneus non ?

« Je ne sais pas honnêtement. Ce soir déjà, tout le monde va essayer de bien débuter ce rallye, de prendre ses marques et de ne pas se tromper sur ses choix. Ensuite, c’est sûr que le choix du vendredi pourrait être plus compliqué avec des spéciales aux conditions différentes. »

Avec l’arrivé d’Ott Tänak, est-ce qu’il est important de s’affirmer dès les premières spéciales ?

« Ce serait prendre beaucoup trop de risques. C’est bien de partir sur un bon rythme en début de rallye, surtout si on veut essayer de l’emporter, mais maintenant, je pense qu’il y aura encore trois prétendants au championnat, voire peut-être quatre. Mais ce n’est pas le Monte-Carlo qui va décider ça et il faudra surtout essayer d’être à l’arrivée et prendre le maximum de points. Mais on connaît tous le scénario. En gagnant au Monte-Carlo, on sait très bien qu’on sera moins bien en Suède, voire même au Mexique. Il ne faut pas forcément gagner ce rallye même si l’envie est là. Chaque point pris est important, mais on sait qu’on en perdra d’autant le rallye d’après. »

Tu as quand même l’envie de gagner cette année après avoir échoué de peu l’an dernier ?

« Oui forcément. L’année passée, nous avons tout donné pour l’emporter, et à la fin, on s’est rendu compte qu’on aurait peut-être pu prendre un poil plus de risques effectivement dans la dernière spéciale. Cette année, on aura peut-être de nouveau l’occasion et on essayera de faire encore un peu plus. »

Est-ce qu’Ott a confirmé tes idées sur le comportement et l’amélioration possible de la voiture ?

« Oui, il a bien confirmé mon feeling, mais il n’y a pas encore de solutions (rires), c’est ça qui est un peu dommage. Je pensais qu’il allait apporter plus de solutions aux problèmes que nous avons depuis longtemps. Aujourd’hui, on sait que la voiture est plutôt sous-vireuse, très calée à l’arrière et plus c’est glissant, pire c’est. En aérodynamique aussi, on a des progrès à faire et il l’a confirmé.

La voiture n’a pas les mêmes bases de la Yaris qui est hyper courte, et aussi large que longue. Elle a des ailerons de fou. On a toujours été bien dans les terrains cassants avec notre voiture. Elle fonctionne bien avec une hauteur de caisse plus haute, contrairement aux autres. En général, les voitures deviennent de plus en plus des voitures de circuit sur asphalte, donc c’est certain que l’on doit encore progresser. »

Est-ce que tu as échangé avec Ott sur la comparaison avec la Toyota ?

« Bien sûr, on a échangé des informations entre nous. Mais je pense qu’il doit aussi comprendre le comportement de la voiture en conditions de course pour voir la différence. En essais, on a toujours l’impression que tout va bien mais quand on arrive en rallye, on voit qu’il manque quelque chose face aux gars plus rapides. En tests, on fait le meilleur temps toute la journée puisque nous sommes seuls ! »

Est-ce que tu en as déjà marre de la comparaison avec Ott ?

« Quand tu as le champion du monde qui rejoint ton équipe, surtout un gars avec qui tu t’es battu les autres années, ces questions se posent, c’est normal, ça ne me gêne pas du tout. Dans cette situation, je ne peux répondre que par la performance et j’ai toute l’année pour le faire. »

Que dois-tu améliorer pour devenir enfin champion du monde après cinq places de vice-champion ?

« Il y a toujours des choses que l’on peut améliorer même s’il y a très peu de marges. C’est difficile à dire. On a encore fait peu d’erreurs l’année passée, mais nous en avons fait deux quand même, comme Seb et Ott. On peut toujours essayer d’en faire moins mais à la vitesse où cela roule, ça commence à être difficile de ne pas faire d’erreurs du tout.

En gestion de pneus, je n’étais pas très content de la saison dernière. C’est quelque chose que l’on va vouloir améliorer cette année. Sinon, c’est un semble de petits détails mais à la fin, cela s’égalise avec les autres. »

Est-ce qu’il y a eu des évolutions sur la voiture ?

« L’hiver a été court donc nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour travailler. Il y a des petits changements que l’on peut voir comme l’échappement central arrière. (Nous nous sommes permis de lui répondre : « Thierry, ils sont bien à droite sur ce rallye. » malgré son insistance).

Ce sera à nouveau serré cette année et il faudra faire le maximum comme chaque saison. On sait que la prise de risques pourrait être plus coûteuse que bénéfique. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Olivier Pellegrin dit :

    Un petit lien les amis merci d avance

  2. Albe dit :

    Ce que tu écris est tellement juste Kivala…..ton commentaire est plein de respect et j’y souscris totalement.
    Que la force soit avec ces funambules !

  3. Kivala dit :

    « à la vitesse où cela roule, ça commence à être difficile de ne pas faire d’erreurs du tout » : là, on ne peut contester qu’il a parfaitement raison ! C’est même assez incroyable qu’ils n’en fassent pas plus, des erreurs, à un rythme pareil : ces gars sont vraiment ahurissants ! La saison n’a pas encore commencé que je leur tire déjà mon chapeau, par anticipation…

  4. yvon dit :

    avec la nlle « page » de WRC,com je ne trouve plus le menu spéciales / spéciales, les partiels et les classements. Un peu d’aide serait la bienvenue…merci !

    • Phipiel dit :

      Alors :
      Site WRC.com puis MENU en haut à gauche, dans le menu déroulant cliquer sur résultats puis sur l’encart Rally résultats. la arrive la carte WRC Calendar, il faut cliquer en haut à gauche sur le drapeau Monégasque et ensuite en avant….

    • Sylvain dit :

      Vu qu’on y est, moi mon absente c’est la radio, elle est où maintenant? Merci 🙂

  5. Pierre12 dit :

    J’ai du manqué quelque chose en 2019.
    Thierry nous apprend que Ott à fait DEUX FAUTES comme lui et Seb………
    Qu il me dise où……????

    • Seb73 dit :

      Faudrait que les spécialistes interviennent
      Pour nous dire le vrai du faux
      Moi personnellement je ne m’en souviens pas

      • Sylvain dit :

        Ogier a tapé en Argentine et en Sardaigne (ça en fait donc au moins 2…).

        – Argentine, le coup du portail où qu’il dit que c’est la faute aux traces…
        – Sardaigne le gravier de 344 kg qu’il se choppe dans la carrière…

        Tänak je ne vois pas… il fait 16ème en Turquie sur problèmes électriques; 8ème en Argentine sur problème de transmission… 6ème en Corse où il crève; 6ème en Sardaigne parce qu’il ète un truc en Power Stage; sinon c’est que des victoires ou des podiums…

        • Pierre12 dit :

          Bien sûr Sylvain, Thierry vient de dire une GROSSE GROSSE BÊTISE.

          • Sylvain dit :

            Moi aussi j’ai mis 6ème en Sardaigne ahahah

            Mais bon Neuville sur ces déclas procède souvent à de petits arrangements avec les faits 🙂 ce qu’on lui demande c’est quand même bien de piloter, donc on lui pardonnera…

  6. jmb17 dit :

    Thierry Neuville a raison sur le fait que celui qui gagnera le Monte Carl’ sera forcément désavantagé en Suède.
    – En exagérant à peine, on pourrait en arriver à quelques calculs… »antisportifs » !
    – Je n’ai jamais compris cette règle qui pénalise systématiquement les meilleurs du classement, en les faisant « balayer » sur la première journée du rallye suivant.

    J’ai toujours été pour un tirage au sort des ordres de départ, pour chacune des 3 journées du rallye. Ce serait franchement plus équitable ! Comprends pas pourquoi la FIA ne tente pas le coup du tirage au sort.

    • Seb73 dit :

      Pour maintenir le suspense tout l annee
      C’est sur que le tirage au sort c’est l’idéal mais cela a été essayer ,ca été vite arrêté

    • Phipiel dit :

      Je ne pense pas que soit pire qu’autre chose, des voitures sont bien lestées quand elles gagnent trop souvent.. Le deuxième jour se fait toujours dans l’ordre du classement du rallye. ca permet de laisser un de chance aux autres.

    • LePierrotdePaps dit :

      Bonjour,
      1/ Le tirage au sort est une idée… très mauvaise.
      Imaginez que OT bénéficie de plus de bons tirages que SO pendant la saison et qu’il gagne le championnat. Tous les partisans de SO hurleraient que OT a gagné parce qu’il a eu plus de chance et pas parce qu’il était le meilleur pilote. Le système actuel a l’avantage de minimiser ce facteur « chance » et d’être le plus équitable car tous les pilotes le connaissent et savent ce qu’ils doivent faire pour en tirer profit.
      2/ Si vous remplacez votre expression de « calculs antisportifs » par STRATÉGIE, cela vous paraîtra d’un coup beaucoup plus digeste. En effet, la stratégie fait partie de la plupart des sports de compétition : football, rugby, courses nautiques, athlétisme, judo… Et quand, grâce à une bonne (et honnête) stratégie, le petit poucet parvient à battre le favori, je lui tire mon chapeau et j’applaudis.
      Allez, plus que 2h10 de patience pour admirer nos fous furieux préférés…

      • Sylvain dit :

        Le système actuel, comme le montre CE Monte-Carlo, pourrait être bien amélioré… qu’est-ce qui empêcherait d’appliquer l’ordre inverse dès demain matin? Rien. Qu’est-ce qui empêcherait de faire l’ordre inverse par boucle? Rien.

        Le tirage au sort serait un non-sens sportif encore plus grand car ce qui compte SPORTIVEMENT c’est que les personnes en bagarre entre eux soient dans des conditions similaires… c’est vrai pour ceux qui jouent le mondial, mais aussi pour tous les autres! Le tirage au sort serait comme « offrir » des victoires par loterie, cela aurait encore moins de sens.

        Aujourd’hui LA variable la plus importante sur des tas de rallyes (entre des pilotes d’un niveau similaire) c’est l’ordre de passage… et que fait un team manager fin tacticien comme Adamo? ben regardez l’an dernier, ça peut marcher ou pas, mais clairement il dope ses vieux à l’ordre de passage…

        • LePierrotdePaps dit :

          Qu’est-ce qui empêcherait de faire l’ordre inverse par boucle ?
          Simplement le facteur TEMPS car les coupures entre les boucles permettent de retaper les voitures et aux pilotes de décompresser et de recevoir le meilleur briefing possible sur l’état des prochaines spéciale.
          Si on inverse l’ordre des départ, celui qui arrive le dernier devrait repartir en premier. Cela créerait un véritable gouffre avec celui qui serait arrive premier et qui pourrait repartir en dernière position.
          Où serait l’équité sportive dans une telle configuration ?

          • Sylvain dit :

            Ben non… l’ordre inverse du classement c’est ce que l’on fait en ce moment dès le jour 2… on est d’accord sur le sens de l’ordre inverse n’est-ce pas?

            Le faire par boucle, ça changerait quoi? que le 9ème éventuellement parte avant le 10ème, pas un changement énorme entre le 1er et le 10ème (sauf cas super rares)… mais au pire, on a une dizaine de voitures en wrc-1 et à 3 minutes par voiture, on trouve pas 30 mn à gérer dans la journée?!? j’ai des doutes…

            Il y a des tas de fois où on retarde une ES pour des raisons de sécurité, ben voilà la fois où le mec qui était premier (et partait donc dernier), crèvera sur une boucle en perdant 10 positions, et c’est quand même pas tous les jours, si on n’a pas ces 30 mn de libre ben ce jour là, pour lui, on retarde de 30 mn… mais ça arrivera combien de fois? pratiquement jamais…

  7. Seb73 dit :

    Et puis espérons qu’il n’oublie pas ses lunettes ce soir
    Étant donné qu’il ne les avait pas lorsqu’il regardait l’arrière de son char

  8. Sylvain dit :

    Interview très dense, très riche, super… par contre si VRAIMENT ils en arrivaient à devoir délaisser une victoire au MC en pensant aux points que ça fait perdre ensuite 🙁 quel règlement absurde que celui qui obligerait à de tels choix…

    Mon roro me manque pour qu’il me dise que non c’est chouette en fait.

  9. Seb73 dit :

    J’aime l’écouter, c’est super
    Je ne m’en lasserais jamais