Neuville : « Une question d’équilibre »



Depuis deux ans, soit depuis l’arrivée des nouvelles WRC, Thierry Neuville a toujours fait fort en Argentine, d’abord en l’emportant en 2017 puis en terminant deuxième en 2018 derrière un Ott Tänak flamboyant.

Pour le pilote Hyundai, cette épreuve représente un exercice délicat où il faudra allier attaque et prudence sur des portions parfois plus cassantes que d’autres. L’an passé, le belge avait bien appliqué cette tactique.

« Le Rally Argentina est une épreuve fantastique avec des spéciales difficiles et une ambiance géniale. C’est l’un des rallyes les plus difficiles de la saison et il nécessite une approche prudente. D’un côté, nous devons préserver la voiture, mais de l’autre, il y a des spéciales où vous pouvez vraiment attaquer. C’est un question d’équilibre; il faut trouver un bon rythme mais aussi être prêt à attaquer plus ou moins quand cela est nécessaire. »

Après sa victoire assez inattendue au Tour de Corse, le pilote belge a faim de succès et ambitionne de confirmer cette semaine en Argentine.

« Nous aimerions gagner une autre victoire après le succès en Corse, mais nous savons que ce sera un événement exigeant, spécialement en partant dans les premiers sur la route. »

Participations de Thierry Neuville en Argentine

  • 2018 : 2e (Hyundai i20 Coupe WRC)
  • 2017 : Victoire (Hyundai i20 Coupe WRC)
  • 2016 : 6e (Hyundai NG i20 WRC)
  • 2015 : Sortie (Hyundai i20 WRC)
  • 2014 : 5e (Hyundai i20 WRC)
  • 2013 : 5e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2012 : 5e (Citroën DS3 WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Joël GEORGES dit :

    rien à voir avec l’Argentine, mais je viens de lire qu’il est confirmé à Ypres avec l’i20 WRC

  2. Sylvain dit :

    Comme dirait roro « gagner une autre victoire », c’est louche, est-ce un message subluminal à l’attention de qui attache de l’importance au français?

    Quoi qu’il en soit… l’Argentine est un rallye positif pour Neuville et la Hyundai (3 dans le top 5 l’an dernier ça commence à laisser peu de place aux autres n’est-il pas?), DONC Neuville fait bien d’être ambitieux… surtout avec la pluie!

    Le vendredi pourrait être sans balayage, même si forcément s’il a beaucoup plu en cas de grosses flaques ou de gués (genre si tu trouves le mec devant toi planté au milieu peut-être que tu ralentis 😉 ), la position de Tanäk ne devrait pas constituer un handicap…. Mais un Neuville sans handicap évident, en Argentine, c’est un client à n’en pas douter.

    L’objectif pour les 2 autres, c’est bien sûr d’empêcher la fugue du belge, mais cela ne sera pas facile pour les autres, j’insiste c’est un des bons rallyes de Neuville.

    • roland59 dit :

      çà peut paraître bizarre en effet… quoique…
      car, comme il sait que quelque part, il « hérita » de sa dernière, il fait bien de préciser qu’il est bien aussi d’aller la chercher… autrement … donc peut-être de la gagner dans son esprit…
      finalement, replacé dans ce/son contexte, c’est pas si louche… 🙂

  3. Loic du 42 dit :

    Tres intéressant la météo

  4. chrispatagonie3 dit :

    Le balayage ne sera peut-être pas déterminant cette année vu la météo. Hier déluge et jusqu’à vendredi des pluies sont annoncées.

  5. Joël GEORGES dit :

    on peut comprendre la soif de victoire, Neuville étant un battant. Elle sera peut être difficile à obtenir en Argentine avec le nettoyage, mais pourquoi pas? Mais une très bonne place ne serait pas négligeable, car il est, jusque maintenant, le plus régulier des 3 fantastiques, et Ogier a déjà prouvé que ce n’est pas le nombre de victoires qui font le champion, mais la régularité.

    • roland59 dit :

      salut Joël,
      eh oui, s’il n’est pas absolument nécessaire de gagner, il est grandement conseillé de finir.. et si possible dans les gros points… car au bout du compte, on retient toujours les points perdus quand on regarde pour expliquer… et ceci est vrai pour 2 des 3 tops… Neuville et Tänak.
      et en même temps, beaucoup moins pour Evans… qui pourrait encore bien faire un truc…
      alors Neuville en 2 derrière Elfyn serait un très bon résultat… 🙂

      • Ben 07 dit :

        Hypothèse…intéressante, mais , à mon avis , peu probable. L’ordre de départ ne va pas faciliter les choses pour le pilote belge. Et si le Gallois devait l’emporter, il y a de fortes chance que ce serait devant OT et/ou SO , Neuville arrivent seulement après. Cela étant, ce type de schéma avec un outsider gagnant serait plutôt bon pour le leader actuel de mondial dans la mesure où ,cela priverait ses deux rivaux directs des tous gros points. A la rigueur une très bonne power stage pourrait même gommer presque tout l’écart.
        Mais quoiqu’il en soit, le défi pour Neuville va être ( encore et encore) d’arriver à rentrer une « clean sheet » comme disent les gardiens sur la première phase du rallye. Par d’erreur, par de crevaison, pas de réglages approximatifs pénalisants, pas de quoi que ce soit qui l’écarte d’emblée des avant-postes du général et le condamne à une solide remontée. Jusque’ici , il a parfaitement assumé le défi , mais ça n’empêche, ça reste une prise de risque augmentée et dans le trio de tête , l’affaire pourrait bien se jouer aux points perdus. DNF ou classement riquiqui interdit. Entamer les festivités sagement pour être  » à l’affût » et voir venir. De quoi ne dégainer les chronos de guerre que si une opportunité se présente.

        • roland59 dit :

          oui, c’est un scénario…
          et effectivement, compte tenu que le belge n’a toujours pas beaucoup d’aide de ses équipiers, un outsider pour l’emporter pourrait bien lui servir d’amortisseur…
          bien qu’il soit capable de surprendre si ses entames et déroulements sont « clean »… 🙂
          mais, je pense qu’Ott est le favori logique…