O.Tänak : “Il y a un gros travail pour les ingénieurs”



Nettement dominé par les Toyota aujourd’hui, Ott Tänak est néanmoins le seul pilote Hyundai à pouvoir encore contrecarrer les plans du constructeur japonais.

Bien conscient qu’il ne dispose pour l’instant pas des armes pour jouer la victoire, le pilote estonien se contente bien volontiers de la troisième place actuelle.

“L’essentiel est que nous soyons ici. Ce fut une journée exigeante et les conditions changent tout le temps. Nous sommes que le vendredi et il reste deux jours, il est donc beaucoup trop tôt pour se concentrer sur notre position. Il est plus important de se concentrer sur la façon de gérer ces types de conditions.”

En terme de performances, le champion du monde 2019 vise un domaine à corriger en particulier : le freinage en descente.

“Cela ne fonctionne évidemment pas aujourd’hui. Peut-être à cause des routes différentes et des caractéristiques différentes par rapport à hier. Nous sommes bien sur les routes en montée, mais dans les descentes, nous manquons beaucoup et il y a un gros travail pour les ingénieurs pour savoir ce qui se passe dans les sections de freinage en descente où je n’ai aucun feeling. Il y a quelque chose qui se passe et on doit juste le comprendre.”




S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Fab
Fab
1 mois il y a

On ne sait finalement pas grand chose sur la décision d’aller chez Hyundai…
Il semble quand même que les $ ne soient pas la principale raison.

Bref, Tanak confirme ce que je dis sur le sujet Ogier. Là où les pilotes Toy ne doivent s’occuper que du choix des pneus (hormis le problème de freins d’Ogier hier), Tanak qui est LA référence Hyundai sur ce Monte Carlo compose avec une machine capricieuse.

enzo
enzo
1 mois il y a

fallait pas laisser ta toyota à Ogier !

lacher la meilleure WRC pour une voiture moyenne: manque de jugeotte, ou un Adamo avec une énorme valise pleine de $$$$$$$