Ogier : « Inverser l’ordre en Allemagne »




Entre balayage et mauvais feeling au freinage dans certaines spéciales, Sébastien Ogier n’a jamais pu inquiéter Jari-Matti Latvala sur ce rallye.

A trois secondes du finlandais dimanche matin, le français n’a pas réussi à se lâcher complètement, pensant d’abord au championnat.

Sebastien, quel est votre sentiment avec cette seconde place ?

Je me sens toujours bien. Jari et Miikka étaient en grande forme et il n’y avait pas de place pour nous battre contre eux après la première journée où j’ai perdu toutes mes chances. Je suis revenu hier grâce à ses problèmes mais même quand l’écart était juste de trois secondes c’était quasiment impossible. Il y avait seulement deux dixièmes d’écart entre nous ce dimanche. Je n’ai jamais réussi à me mettre dans le même esprit que Jari. C’est sûr, je pensais plus au championnat. Au final, j’ai eu du mal à avoir pleinement confiance et j’ai fait quelques erreurs dans mon pilotage. Je suis quand même heureux de terminer à la seconde place. Il y avait beaucoup de suspense et c’est bien pour Jari et Miikka, ils méritent cette victoire.

Quel était votre sentiment dimanche matin ?

C’est comme je vous l’ait dit. Je n’ai jamais changé mon esprit. Je ne voulais pas prendre de risques inconsidérés. Samedi après-midi, nous avons changé un peu le setup et je me suis senti plus en confiance mais je n’ai jamais été capable de revenir sur eux, seulement à certains endroits.

Myhinpää était vraiment très impressionnante. Peut-être qu’il était à deux secondes dans cette spéciale mais j’ai perdu plus dans la première. Bravo à eux, c’est bien pour notre équipe. J’espère que nous ferons le même résultat en Allemagne mais je ferai de mon mieux pour inverser l’ordre.

Que pensez-vous de votre situation au championnat ?

C’est très bien pour être honnête. Je repars de la Finlande avec 21 points de plus ce qui est bien, et je me suis battu avec un Finlandais ici, ce n’est pas une honte du tout. 44 points d’avance ça semble bien pour nous mais je le répète, rien n’est fait. Tout peut encore arriver et c’est pourquoi je reste concentré sur mon objectif d’être champion. Si cette situation se reproduit, nous devons être intelligents et prendre les points.

Maintenant, nous passons à l’Allemagne qui est le rallye à domicile de Volkswagen. Nous espérons gagner là-bas.

Julien, comment c’était pour vous ?

Je suis content, nous avons bien roulé. Nous avons eu une belle bagarre avec Jari et Miikka. C’est le rallye où tout le monde veut venir et finir. Maintenant, j’ai une question pour vous tous, quelque chose à partager avec vous. Mr Latvala, vous vendez ce café depuis de nombreuses années mais vous n’avez jamais voulu nous en offrir. Je vous propose de donner un café à tout le monde au prochain rallye ou vous perdez cette victoire.

Extrait de la conférence de presse d’arrivée.

Par Arnaud Guygrand





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. gaëtan dit :

    Exactement, Mich.
    Latvala l’a d’ailleurs reconnu lui-même « I do not care of the championship, I am only interested in the victory in Finland… ».
    Quand d’aucuns considèrent qu’actuellement Latval est actuellement le plus rapide du championnat, ils ont vite oublié la Pologne (le rallye juste avant la Finlande pour ceux malheureusement atteints d’Alzheimer) et la Sardaigne, la Suède, le Portugal le Monte…et le balayage qu’implique la première position au championnat, ainsi qu’une gestion intelligente de ce championnat.

  2. mich dit :

    tu va le faire seb