Ogier l’étoile montante au pays du soleil levant




Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont réalisé un nouvel exploit en remportant le Rallye du Japon pour leur première participation. L’équipage du Citroën Total World...

e ainsi sa seconde victoire mondiale au terme d’une course pleine de maîtrise. Cinquièmes, Sébastien Loeb et Daniel Elena marquent de précieux points pour les deux Championnats du Monde.
Nettement plus courte que les deux premières étapes, la troisième journée du Rallye du Japon se composait de huit spéciales, dont six de moins de cinq kilomètres. Après avoir quitté aux aurores le parc d’assistance, qu’ils ne reverraient plus jusqu’à l’arrivée, les équipages prenaient la direction de Sunagawa, à 70 kilomètres au nord de Sapporo.

Du côté du Citroën Total World Rally Team, les deux équipages poursuivaient des objectifs aussi opposés que le Yin et le Yang. Troisième à 5’’4, Sébastien Ogier s’opposait à Petter Solberg et Mikko Hirvonen dans la lutte pour la victoire. Sixième à 37’’9, Sébastien Loeb envisageait plutôt une course d’attente lui permettant de marquer des points le rapprochant un peu plus d’un septième titre mondial. En résumé, c’était ‘banzaï’ pour Ogier et ‘zen’ pour Loeb !

Après la mise en bouche de Bizan, les équipages s’élançaient dans Naekawa (ES20), le juge de paix de cette étape dominicale avec ses 18 kilomètres. C’est à ce moment que Sébastien Ogier dégaînait son katana. Le pilote de la C4 WRC n°2 signait le meilleur temps et reprenait la tête du rallye, qu’il avait quittée à l’issue de l’ES3 : « Cette spéciale était plutôt sèche et j’ai bénéficié de meilleures conditions de route que les deux premiers. C’était à ce moment qu’il fallait faire la différence. »

Sébastien parvenait à creuser l’écart dans Naekawa 2 (ES23). Les 11’’3 d’avance sur Petter Solberg faisaient presque figure de gouffre au vu des écarts enregistrés tout au long du rallye ! « Il va falloir rester concentré jusqu’au bout », prévenait le leader. « Il reste trois petites spéciales, soit trois occasions de faire une erreur rédhibitoire… »

Les trois derniers secteurs chronométrés n’apportaient toutefois pas de modification au classement général et c’est bien le duo Ogier / Ingrassia qui grimpait sur la plus haute marche du podium. « Je suis évidemment très heureux de remporter une nouvelle victoire, ma première pour le Citroën Total World Rally Team. Je ne pouvais rêver mieux pour remercier l’équipe de sa confiance », déclarait Sébastien. « Tout a vraiment fonctionné comme nous le souhaitions ce week-end. Je n’apprécie pas particulièrement ces spéciales, mais j’ai réussi à adapter mon style de pilotage pour être efficace. Je pense avoir franchi un nouveau ‘step’ ce week-end. »

Pari gagné pour Sébastien Ogier, mais également pour Sébastien Loeb qui terminait au cinquième rang après avoir signé trois meilleurs temps lors de cette étape dominicale : « Je n’ai pas été en mesure de me battre pour la victoire, mais je me contente de ces dix points. Quarante-trois points d’avance avec trois rallyes restant à disputer, c’est une situation toujours confortable. Les calculs seront simples pour le Rallye de France, puisque je serai titré si je m’impose, quelque soit le résultat de mes poursuivants ! Je tiens à féliciter Sébastien pour sa victoire, car je peux vous dire que cela n’avait rien d’évident de trouver la bonne dose d’attaque pour aller vite sur ce terrain. »

Communiqué sebastien-ogier.com





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. vellutini alex dit :

    Félicitations a Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA pour leur victoire au JAPON.
    Leur deux victoire en WRC n’est pas le fruit du hazard…!!!