Ogier : « Marquer des points à chaque rallye »




Interview de Sébastien Ogier avant le début de la saison. Quelles sont vos sensations au volant de la Citroën DS3 WRC ? Comme Seb, je...

me Seb, je trouve que le gabarit plus ramassé de la DS3 présente des avantages et des inconvénients en fonction du type de terrain. Le moteur ayant beaucoup moins de couple que ce que nous connaissions, il impose de rester dans les tours en permanence, un peu comme avec un moteur atmosphérique. Le retour à une commande de boîte mécanique impose des temps de passage un peu plus longs et un peu plus d’effort pour le pilote. Cela ne posera pas de problème en conditions ‘normales’, mais cela pourrait devenir éprouvant lorsqu’il fait très chaud, ou à la fin de longues spéciales.

Etes-vous satisfait du travail effectué pendant l’intersaison ?
J’ai été impressionné par la capacité de travail de l’équipe, car nous avons enchaîné de nombreuses séances d’essais depuis la fin de la saison dernière. J’ai l’impression que le temps disponible a bien été employé. Je suis maintenant impatient d’être au départ du Rallye de Suède pour la confrontation avec le chronomètre !

Pensez-vous que cette nouvelle réglementation soit positive pour le Championnat du Monde des Rallyes ?
L’objectif était d’attirer de nouveaux constructeurs. Dès cette année, une troisième marque viendra nous rejoindre. C’est positif pour tout le monde, à commencer par les spectateurs. Je pense que ces nouvelles voitures seront très spectaculaires, avec plus de glisse et des moteurs qui ‘chantent’ dans les tours. Cela ne fait aucun doute : le spectacle sera au moins aussi présent que les saisons précédentes !

Qu’attendez-vous de cette première saison à temps complet au sein du Citroën Total World Rally Team ?
L’équation comporte tellement d’inconnues qu’il m’est difficile d’avancer un objectif très précis. Le résultat du Rallye de Suède ne sera pas forcément représentatif de la hiérarchie du championnat. Il faudra plutôt attendre trois ou quatre rallyes pour cela. En ce qui nous concerne, nous ne prendrons pas le départ de la première manche avec des ambitions trop élevées. Nous n’avons disputé que deux rallyes hivernaux à ce jour et il nous sera difficile de rivaliser avec les pilotes nordiques. Même si c’est un objectif à terme, je ne suis pas obsédé par la conquête du titre mondial. En revanche, je veux marquer des points à chaque rallye, être présent dans la bagarre de tête et augmenter mon expérience du WRC.

Communiqué Citroën Racing

Interview par Sébastien Ogier




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *