Rallye du Var 2010 : ES6 – Tirabassi encore




ES6 – Le Canadel (8,02 km)

Dans cette très courte spéciale, Brice Tirabassi continue de grappiller du temps à Cédric Robert puisque le pilote Subaru revient à seulement 16s du pilote GPC. Ce matin, Tirabassi semble vraiment intouchable au volant de son Impreza S14.

En R3, Ogier signe un exceptionnel 5e temps malgré des soucis de freins permanents. Il revient d’un coup à moins d’une seconde du leader du groupe, Guigou.

Cette spéciale a fait de gros écarts à cause de conditions de route changeantes avec notamment de la neige fondue au sommet du col !

u sommet du col ! Superbe 7e temps de Tanghe avec sa Celica GT Four.

Coup de théâtre en trophée Clio R3 européen avec la sortie de Pierre Campana qui menait pourtant la catégorie avec plus de 20s d’avance. Le français peut dire adieu au titre dans cette catégorie et laisse Abbring « tranquille ».

En volant 207, Jouines prend la tête devant Reuche.
Commentaires en fin de spéciale

1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Citroën DS3 R3) : « Nous avons encore des soucis de freins. »

3. Cédric Robert – Matthieu Duval (Peugeot 307WRC / Team GPC Motorsport – Motul) : « Je n’avais pas les bons pneus. Sur des routes mouillées, ce n’est pas top. »

6. Brice Tirabassi – Eric Clément (Subaru Impreza WRC) : « Nous avons bien roulé même si c’était un peu glissant. »

2. Bryan Bouffier – Xavier Panseri (Peugeot 207 Super 2000) : « Je n’ai pas pris de risques. Ce n’était pas facile. J’ai préféré rester sage. »

7. Robert Kubica – Jakub Gerber (Renault Clio Super 1600) : « C’est une spéciale très compliquée. Je vais essayer de faire le bon choix de pneus pour la prochaine spéciale mais ce n’est pas facile. »

8. Stéphane Sarrazin – Jacques-Julien Renucci (Peugeot 207 Super 2000) : « J’ai assuré mais il s’est mis à pleuvoir de plus en plus fort. »

11. Julien Maurin – Olivier Ural (Ford Fiesta Super 2000 / Team EMAP Yacco) : « Avec la pluie et la neige au sommet, je me croyais au Monte-Carlo ! Je n’avais pas les bons pneus. »

12. Ludovic Gal – Olvier Belot (Peugeot 207 Super 2000) : « J’ai fait un tête-à-queue. L’ensemble n’est pas trop mauvais. »

19. Emmanuel Guigou – David Marty (Renault Clio R3 / Team Chazel – Dalta) : « La route était très mouillée… Certainement plus que pour Ogier. Ce n’est pas très sportif ! »

18. Gilles Nantet – René Belleville (Porsche 996 Cup) : « Je sais faire du ski, ça aide dans ces conditions ! »

14. Clément Dub – Bernard Delpuech (Abarth Grande Punto Super 2000 / Team GPC Motorsport – Motul) : « C’est compliqué. Rouler en slicks sous la pluie n’a rien de facile. J’ai fait un tête-à-queue mais j’ai réussi à sauver les meubles.

126. Frédéric Cappuccio – Damien Testor (Peugeot 206 Super 1600) : « Il pleuvait beaucoup. J’ai le sentiment d’avoir été à l’arrêt. »

42. Eric Mauffrey – Gaetan Houssin (Renault Clio R3) : « C’est difficile en slicks sous la pluie. Nous n’avons pas pris trop de risques. J’espère ne pas trop perdre de temps. Campana roulait vite et il s’est posé. Il ne faut pas l’imiter. »

49. Andrea Crugnola – Rudy Pollet (Renault Clio R3) : « J’ai un problème avec les réglages. »

33. Gilles Faure – Lionel Arnaud (Opel Corsa Super 1600) : « C’est difficile en slicks sous la pluie. Ça glisse beaucoup. »

68. Germain Bonnefis – Olivier Fournier (Peugeot 207 RC) : « Nous avons fait deux spéciales avec une roue crevée. Je suis resté assez prudent. Il était important de rallier le point stop pour rester en course. Maintenant, il faut attaquer pour prendre les points du meilleur performeur. Ce sera dur mais il faut y croire. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *