Rallye du Var 2008 – Classement final




Classement final du rallye du Var 1 Snobeck (Peugeot 307 WRC) 2 Vigion (Peugeot 207 S2000) +3min25s 3 Loeb (Citroën C2 S1600) +4min20s 4 Canivenq...

(Peugeot 307 WRC)2Vigion(Peugeot 207 S2000)+3min25s3Loeb(Citroën C2 S1600)+4min20s4CanivenqPeugeot 207 S2000)+4min54s5Roche(Subaru Impreza WRC)+7min22s6Salanon
(Peugeot 306 Maxi)+8min29s7Boetti
(Peugeot 306 Maxi)+9min45s8Robert
(Renault Clio R3)+10min14s9Vinyes
(Renault Clio R3)+14min25s10Greiffenberg
Peugeot 207 S2000)+14min32s

Classement du championnat:

  1. Snobeck
  2. Brunson
  3. Augoyard
  4. Vigion

ES10:Cruelle désillusion pour Eric Brunson et Cédric Mondon qui doivent abandonner dans cette spéciale à cause d’un début d’incendie dans la Subaru. C’est donc, Dany Snobeck a 62 ans qui glane un titre de champion de France des rallyes. Vigion se classe à la 2e position et signe une très belle performance pour sa première participation avec une 207 S2000 juste devant Sébastien Loeb qui finit donc sur le podium avec la petite C2 S1600. Cédric Robert profite de l’abandon de Guigou pour gagner le trophée Clio R3.

ES9: Coup de théâtre dans cette spéciale puisque Eric Brunson part en tête-à-queue et perd 48s sur Dany Snobeck et se retrouve à 48s au général. Espérons que Brunson ne connaisse pas de soucis lors de la dernière spéciale sinon il pourrait dire adieu au titre du champion qui n’est plus qu’a 32km de chrono s’il reste en 2e position. La spéciale débutait déjà mal pour Brunson puisqu’il devait passer sa boîte de vitesses en mode manuel. La spéciale n’a pas été de tout repos non plus pour Snobeck puisqu’il calait dans 4 épingles mais réalisait tout de même le scratch. Derrière, Vigion signe le 2e temps à 18s de la 307, puis Canivenq et Loeb. Auteur d’une course remarquable, Manu Guigou abandonnait avant le départ de la spéciale sur souci mécanique. Cette spéciale était également cause de sortie de route pour Olivier Burri et Jean-François Bérenguer. Du coup, en R3 Cédric Robert reprend la tête (9e), et certains pilotes font des belles remontées comme Pierre Roché désormais 6e. A noter la belle performance de la BMW pilotée par Bernardini qui est 14e.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *