Résultats final – Rallye Lyon Charbonnières 2009




Classement final Vidéos du rallye ES4 : Abandon de Salanon sur sortie de route ES5 : Abandon de Rouillard (mécanique) ES6 : Abandons de Boetti...

sur sortie de route
ES5 : Abandon de Rouillard (mécanique)
ES6 : Abandons de Boetti (touchette) et Enjolras (mécanique)
ES7 : 4e temps scratch de Snobeck, Sortie de Daumas (207)
ES8 : Sortie d’Augoyard

Communiqué de presse

Comme l’an dernier, David Salanon abandonne en sortant de la route alors qu’il était en tête du rallye. Avec un scratch dans l’ES4 Dany Snobeck récupère la tête du rallye alors que Gilles Nantet réalise un superbe 2e temps. Dany Snobeck a ainsi pu signer tous les meilleurs temps de la journée pour remporter à nouveau ce rallye. Derrière, Vigion réalise une superbe performance en devançant Marty et Canivenq tous 3 sur 207 S2000. 5e, Pierre Roché réalise une performance moyenne alors qu’il pouvait viser le podium. Premier GT, Gilles Nantet réalise une superbe course sur un terrain rendu humide où il a par moment battailler pour une place sur le podium. En volant 207, Pierre Marché devance Franck Véricel et Frédéric Comté. En Suzuki, Pierre Campana remporte donc la 1ere manche devant Ancian et Durand.

  1. Snobeck (307 WRC)
  2. Vigion (207 S2000)  +2min33s
  3. Marty (207 S2000) +2min59s
  4. Canivenq (207 S2000)  +3min37s
  5. Roche (Impreza WRC)  +3min42s
  6. Nantet (Porsche 996) +4min58s
  7. Pezzutti  (306 Maxi) +5min23s
  8. Latil (306 Maxi) +5min42s
  9. Vericel (Porsche GT3) +6min37s
  10. Guigou (Clio R3) +6min50s

Classement complet

Un point sur les différentes sorties de route marquante du rallye qui rassurent sur l’état des équipages : « C’est une mauvaise série noire qui a frappé le rallye de Charbonnières hier. Deux équipages qui disputaient la toute nouvelle Coupe 207 sont sortis successivement dans la septième spéciale entre Saint-Appolinaire et Ternand puis dans la suivante entre Les Ardillats et Chiroubles. En fin de matinée, c’est la voiture pilotée par Damien Daumas (27 ans), originaire des Hautes-Alpes, qui a plongé dans un ravin, trahie par la route humide. Le conducteur a été victime d’une fracture du bassin et de celle des deux fémurs, et son copilote Christophe Joussaud a également eu le bassin fracturé. Les deux hommes ont été héliportés à Edouard-Herriot. Quelques kilomètres plus loin, en milieu d’après-midi, c’est cette fois Arnaud Augoyard qui perdait le contrôle de sa Peugeot, heurtant un arbre de plein fouet. Troisième du « Charbo » l’an dernier, pilote confirmé, le Mâconnais (qui a fêté ses trente ans jeudi) a été découvert inconscient par les pompiers. Mais plus que peur que de mal, il s’était seulement évanoui sous l’effet du choc. Souffrant d’une fracture du doigt, il a été néanmoins transporté par précaution à Lyon Sud et gardé la nuit en observation.Son copilote Thomas Roux est indemne. « On roulait très vite, peut-être trop » témoigne Franck Véricel, l’un des pilotes rhodaniens de la formule de promotion Peugeot. En début de matinée, un premier drame avait été évité de peu, le Clio Ragnotti pilotée par Romain Ferry basculant par dessus le pont de Gaillard, un point très apprécié du public, après une série de tonneaux. Heureusement, le pilote comme le copilote sont sortis indemnes de ce spectaculaire accident. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. faure dit :

    petit ajout sur les faits marquants du rallye.aucun commentaire sur la grosse sortie de route de l’équipage BONNET fabien-SAVEL reynald (escort rs2000)numero 131 dans l’ES 1dont c’était le deuxieme rallye seulement.tous les deux ont étés transportés à l’hopital (par hélicoptere pour le copilote).plus de peur que de mal heureusement!!bilan entorse aux cervicales et contusions diverses et voiture détruite