S.Loeb : “On connaissait les points faibles de cette auto”



Après une journée extrêmement compliquée hier, Sébastien Loeb, encore associé au belge Fabian Lurquin, a bien relevé la tête aujourd’hui pour finalement signer un nouveau podium au Dakar, le cinquième de sa carrière.

À l’arrivée, le Français a pu se réjouir de finir sur le podium final malgré les nombreux problèmes rencontrés sur cette épreuve, et principalement hier.

“Podium à la fin. On fait une bonne dernière spéciale. On a attaqué, surtout pour ne pas se faire bouffer par Guerlain et terminer 3e. Je savais qu’il partirait motivé. Et nous, on aurait pu être genés par la poussière. Finalement, on s’en sort bien. On perd un peu de temps forcément mais c’est pas mal. Un podium, par rapport à la position d’hier, assis sur un caillou en train d’attendre le camion, c’est pas si mal.

On reprend du temps à Guillaume (De Mevius) aussi. Honnêtement, je ne pensais pas ce matin à la deuxième place. Sauf en cas de concours de circonstances. Mais pas à la régulière.”

Dans cet interview à l’arrivée, le nonuple champion du monde WRC a également mis en avant les problèmes de son Prodrive, inchangé depuis l’an passé, se projetant logiquement sur la prochaine édition avec Dacia.

“On a une fragilité avec les crevaisons, on le sait, par rapport aux échappements qui chauffent les pneus à l’arrière. Ce sera modifié pour l’année prochaine. Ça ne nous aide pas. Après, effectivement, la voiture est un peu fragile, on le sait. C’est une voiture qui est top quand on reste dans la limite. Mais on peut vite avoir des problèmes quand ça tape un peu. Les autres ont tapé sur la même pierre hier, et ça n’a cassé, chez nous, si. On le sait, c’est comme ça. On va essayer de résoudre toutes ces petites choses pour l’an prochain.

C’est sûr que j’étais seul, c’est comme ça. Face à une équipe comme Audi, qui met tout ensemble pour y arriver, c’est compliqué.

Les points faibles, on les connaît depuis le début de la voiture. Pour les discussions, on est déjà tournés vers la Dacia. Toutes ces choses-là, sont déjà dans le briefing de l’année dernière pour penser au futur. Cette année, c’était la même voiture que l’an dernier. Toute l’équipe est déjà concentrée sur le développement de la prochaine voiture. Mon objectif principal sera de développer l’auto. On va avoir pas mal de séances d’essais, ce qui est une bonne chose forcément. Avec cette voiture, je crois que je n’ai pas roulé en essais depuis le Dakar de l’an passé. Tout va se mettre en place pour 2025, ça va être intéressant.”




S’abonner
Notification pour
guest
32 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jmb17
1 mois il y a

David Castera, le patron du Dakar, n’y va pas avec le dos de la cuillère. Il a dit :
“Prodrive a donc un rôle prépondérant dans les mauvaises performances de Loeb. «C’est un manque de sérieux de l’équipe qui fait perdre Sébastien. L’équipe n’est pas du tout structurée, ne s’est pas donné les moyens !” 

Pierre12
Pierre12
1 mois il y a

La récréation est terminée.
Place aux choses un peu plus sérieuses avec l’autre Sébastien.
Profitons pleinement de ces 3 prochaines saisons avec ces incroyables autos car après ça risque de rouler bien moins fort.