S.Loeb : “On reste dans le coup”



En partant si loin sur la sixième étape, Sébastien Loeb avait bien l’intention de faire un gros rapproché au classement général.

Malgré sa victoire sur cette étape “48h chrono”, le Français reste néanmoins à près de trente minutes du nouveau leader, Carlos Sainz. À partir de dimanche, le pilote Prodrive compte bien encore attaquer pour revenir même s’il redoute les crevaisons sur des terrains plus accidentés.

“La stratégie était la bonne. Ce qui fait que la stratégie d’Audi était meilleure, c’est qu’en lâchant neuf minutes, il se sont retrouvés suffisamment loin et que Nasser est parti devant en ouvrant très bien la piste. Donc ça n’a pas recollé comme on a pu l’espérer. Il fallait la faire la spéciale, on la gagne et on doit dans doute remonter au classement général. Ce n’est pas si mal, on reste dans le coup.

Le bilan c’est qu’on perd deux fois du temps entre une biellette et une triple crevaison. En dehors de ça, on fait une bonne semaine, mais ça roule encore très vite. Tout le monde a dégoupillé et le niveau est très élevé. A ce rythme-là, c’est normal que ça casse et qu’il se passe des choses. Pour l’instant pour nous ça se passe bien. Il faut qu’on continue comme ça et juste qu’on trouve des solutions pour les crevaisons dans les dernières spéciales de cailloux. Et puis voilà.”

Sur la prochaine étape de 483 km, le défi s’annonce plus compliqué car le nonuple champion du monde WRC va devoir ouvrir la piste devant les Audi.





S’abonner
Notification pour
guest
16 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
berlinette
berlinette
1 mois il y a

Petit message qui ne concerne pas directement Loeb. J’ai du mal à évaluer l’importance du pilotage en rallye-raid. En effet, je pense que Loeb est le meilleur pilote ( du moins le + rapide) depuis quelques années dans cette discipline. Or, ceux qui ont les meilleurs résultats sont Peterhansel ( immense motard mais pilote auto ” moyen”), Sainz ( qui fut un immense pilote mais dont la vitesse n’est certainement plus ce qu’elle était) et Al-Attiyah dont la principale qualité est la connaissance du désert. Ajoutons à cela les multiples crevaisons qui jalonnent les spéciales, le classement ne me semble… Lire la suite »

jmb17
1 mois il y a

Suite de la stratégie :

Pour Loeb, le mieux est de ne pas faire de bêtise sur l’épreuve de dimanche, sans vouloir absolument gagner l’étape…pour donner le temps à Nasser de recoller aux temps de tête, afin de partir pour les étapes suivantes à proximité de Seb, et jouer à fond la tactique d’équipe…
C’est juste mon avis !