S.Ogier : “Un rallye, il faut enchaîner trois jours pour le gagner”



Sébastien Ogier a fait une fois de plus étalage de son talent pour prendre la pleine mesure de ses adversaires et se rapprocher d’une potentielle septième victoire au Mexique.

Généralement à l’aise sur les spéciales mexicaines, l’octuple Champion du monde a prouvé qu’il était encore la référence sur cette épreuve. Face à un Esapekka Lappi des grands jours, le pilote Toyota a su conserver une marge de sécurité nécéssaire tout en maintenant une pression constante sur son rival. Et comme très souvent dans sa carrière, il a appuyé sur les points faibles de son adversaire pour le faire craquer en premier.

“Je pense que je peux être très satisfait de ma journée. Être en tête ce soir avec un peu d’avance, c’est bien sûr génial. C’était une autre bonne journée avec une approche un peu différente une fois que la bataille avec Esapekka s’est terminée ce matin”, a expliqué le Gapençais. “J’étais désolé pour lui parce qu’il faisait du bon travail. Mais il s’agit d’un rallye et il faut enchaîner trois jours pour gagner.”

Débarrassé de sa principale menace, Ogier a dès lors adopté un rythme plus “safe” tout en gardant ses adversaires à bonne distance. Un scratch venu d’ailleurs en milieu d’après-midi lui a même permis de se mettre encore plus à l’abri. 

“Après cela, j’ai essayé de rester plus prudent, mais nous avons tout de même réussi à faire de bons temps et à augmenter notre avance. J’ai été surpris de voir le temps réalisé dans l’ES16 ; j’essayais juste d’être très propre et peut-être que ma gestion des pneus a aidé à faire la différence.”

Bien qu’étant crédité d’un matelas de 35″8 d’avance sur son coéquipier Elfyn Evans, il se méfie tout de même de la dernière étape et plus particulièrement de la spéciale d’Otates (ES21) longue de 35,63 kilomètres.

“Dimanche pourrait être la journée la plus délicate du rallye avec la plus longue spéciale à franchir, nous ne pouvons donc pas nous permettre de nous relâcher.”




S’abonner
Notification pour
guest
32 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jmb17
1 année il y a

Cela va peut-être lui venir à l’esprit, et ce serait formidable :
=> L’idée d’une participation réduite au championnat (8, 9 ou 10 épreuves triées sur le volet, choisies avec discernement), avec l’objectif de devenir champion du monde…

Il en est capable, le bougre !

Fab
1 année il y a

Déjà avec une concurrence pour la gagne, j’ai pas trop de doute sur sa capacité à enchaîner les 3 jours alors la, hormis souci mécanique, y aura pas de sortie de route.