Six voitures pour Chazel au Monte-Carlo, un record !



Souvent bien représenté sur l’épreuve inaugurale du championnat du monde, le team Chazel alignera pas moins de six équipages au prochain rallye Monte-Carlo, programmé du 24 au 28 janvier.

Avant cette échéance importante de l’année, Louis Chazel, team manager de l’équipe Chazel Technologie Course, s’est exprimé sur la présence de son équipe sur cette épreuve.

“Six équipages, c’est un record pour nous sur cette épreuve. On en avait cinq la saison dernière par exemple. Le Monte-Carlo plaît toujours autant, cela reste un mythe du calendrier. On a reçu des projets assez tôt dans l’année, dès juin/juillet de l’année dernière avec des dossiers solides.

En plus, tout le monde a été reçu. Cela fait des années que l’on bosse avec l’ACM. On a conseillé nos équipages dès le départ pour avoir des dossiers d’engagements finalisés le plus tôt possible. On a de bonnes relations avec l’ACM et ils savent que nous sommes bien préparés pour cet événement.

C’est évident dommage que la liste soit limitée à 70 alors que plus de 90 équipages sont intéressés. Cela ne donne pas une bonne image du rallye et c’est triste de voir des pilotes tels que Pieri et Poizot être refusés. C’est l’essence même du rallye de recevoir un maximum de monde, grosses et petites autos.”

Quelles seront les voitures engagées par Chazel ?

“Nous allons avoir un plateau assez varié. En FRGT, on aura deux Alpine A110. Une pour le Belge Armand Fumal qui va s’engager en Masters Cup FIA cette saison, et une autre pour Eric Royere, deuxième du FRGT l’an passé au Monte-Carlo et pilote en trophée Alpine avec nous.

En Rally3, Ghjuvanni Rossi va être avec nous au volant d’une Renault Clio Rally3 avec un engagement en WRC3. Les autres manches sont à définir pour le reste de l’année. Avec la même voiture, Damien Oberti ne sera pas inscrit au championnat.

On a également deux amateurs. L’un en Peugeot 208 Rally4 avec Frédéric Perrard, un pilote du Nord qui va pouvoir découvrir ce rallye Monte-Carlo. Notre dernière auto sera une Peugeot 208 Rally2 avec Olivier Morini, un pilote de Marseille. Ce sera la dernière occasion de voir la R2 sur un Monte-Carlo, ce qui prouve que l’ACM a quand même accepté de petites et vielles voitures.

Notre staff sera composé d’une vingtaine de personnes et ce sera notre épreuve principale de l’année, la plus grosse en rallye évidemment. Nous allons mettre en place notre structure habituellement installée en circuit. Nous sommes contents de retrouver Gap. Les conditions seront normalement plus délicates.” 

Quels sont les budgets demandés pour un tel événement ?

“Il y a beaucoup de choses à prendre en compte comme les frais des ouvreurs, des pneus ou des hébergements. Pour la RGT, on tourne autour de 45 000€ et 40 000€ pour les Rally3.”

La catégorie Rally3 est donc devenue la priorité de l’équipe Chazel.

“Oui car on croit beaucoup à la catégorie Rally3, et en 2024, on va vraiment se concentrer sur les Rally3 donc, et toujours sur les RGT avec notamment le trophée Alpine. Nous sommes assez bluffés par la catégorie Rally3. On va avoir trois Fiesta et trois Clio dans notre équipe. Les deux voitures sont pour l’instant assez difficiles à comparer car il n’y a pas vraiment eu de confrontations directes. La Clio est vraiment très bien conçue alors que la Fiesta possède plus de pièces de série. La fiabilité est clairement meilleure chez Renault selon moi, et en plus, les pièces de rechange sont moins chères. Par exemple, une porte va coûter 300€ chez Renault, contre 700€ pour la Ford.

La Rally3 est vraiment une voiture née pour faire du mondial. Elle est bien adaptée aux rallyes Terre, contrairement aux Rally4 actuelles. La FIA essaie vraiment de mettre en avant cette nouvelle catégorie.”

Alors que les Rally3 s’additionnent dans votre équipe, les Rally2 ont disparu. Pourquoi ?

“Nous nous occupons toujours de l’entretien de certaines Rally2/R5. Cette catégorie a atteint des budgets énormes qui ne sont plus en adéquation avec le marché. Pour un team comme nous, comme CHL, Sarrazin, PH et d’autres, nous nous devons de proposer des voitures avec les dernières évolutions. Sauf que ces voitures n’arrêtent pas d’évoluer et sont vite démodées. On le voit encore avec l’arrivée de la Yaris que tout le monde veut avoir. Le prix des assurances est en plus devenu exorbitant dans cette catégorie. En cas d’accident, la franchise est maintenant de 20 000€, contre 12 000€ auparavant. La catégorie est bien adaptée pour des pilotes qui visent des championnats, mais pas pour des amateurs.

Avec la Rally3, le rapport prix/performance est bien meilleur, tout en proposant beaucoup de plaisir.”




S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Galais
Galais
1 mois il y a

Team Chazel une valeur sûre dans le milieu de la location en France!!!
Félicitations à Mr Chazel !!!

saxonic
saxonic
1 mois il y a

certaines Rally2/R5. Cette catégorie a atteint des budgets énormes qui ne sont plus en adéquation avec le marché. Pour un team comme nous, comme CHL, Sarrazin, PH et d’autres, nous nous devons de proposer des voitures avec les dernières évolutions. Sauf que ces voitures n’arrêtent pas d’évoluer et sont vite démodées.
Voilà.
le rally2, c’est pas le graal , c’est pas parfait, de tout pour faire un monde. merci m. chazel pour cette démonstration