Stéphane Lefebvre : nous avons tout à gagner (Terre d’Auxerrois)




Stéphane Lefebvre et Thomas Dubois ont à peine eu le temps de poser leurs valises après avoir quitté, mercredi soir, le Mans et l’Auto Sport...

du deuxième stage de l’Equipe de France FFSA Rallye dont ils ont le privilège de faire partie cette saison. Les deux jeunes espoirs nordistes ont en effet pris la direction d’Auxerre où se déroulera le week-end prochain la quatrième des six manches de la 208 Rally Cup. Un rendez-vous crucial à plus d’un titre.

Stéphane, comment s’est déroulé ce nouveau stage de l’Equipe de France FFSA Rallye ?
SL : « Comme le premier, vraiment très bien. Nous avons encore une fois appris beaucoup de choses. Sur notre état de forme physique après avoir suivi le programme de préparation que l’encadrement de l’Auto Sport Academy nous a fourni à l’issue du premier stage. Sur le plan du pilotage aussi, évidemment. Nous avons eu la chance de rouler à bord de monoplaces F4. Je me suis notamment aperçu que mes freinages méritent d’être plus progressifs qu’ils ne le sont. Ou plutôt qu’ils ne l’étaient car j’ai déjà commencé à rectifier le tir… Nous avons aussi beaucoup travaillé sur la coordination pilote/copilote lors de divers exercices. C’était super enrichissant. Et nous allons arriver affûtés à Auxerre ! »

Justement, que pensez-vous de cette épreuve, le Terre d’Auxerre Langres ?
SL : « C’est un rallye un peu dans le même style que le précédent auquel nous avons participé en 208 Rally Cup, le Terre de Langres. Les épreuves spéciales sont très belles, très roulantes mais beaucoup moins boisées qu’à Langres. Personnellement, je suis fan de ce genre de tracé. Nous avions terminé deuxièmes l’an dernier, à 30 secondes du vainqueur alors qu’une crevaison nous avait coûté au moins autant de temps…»

Quel sera votre objectif le week-end prochain?
SL : « Déjà oublier notre abandon de Langres suite à un problème de boite de vitesses. Plus sérieusement, notre véritable objectif sera de gagner ! Kevin Abbring a trois victoires à son actif. Nous n’avons désormais plus d’autre choix que celui d’inverser la tendance. »

Communiqué de presse en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *