Terre de Langres, édition 10




Le Rallye automobile Terre de Langres-Haute-Marne, qui se déroulera les samedi 25 et dimanche 26 juillet, constitue la quatrième des sept manches du championnat de...

sur terre. Cette édition sera particulière : il s’agit de la dixième.L’Association Sportive Automobile de Langres a tenu à fêter cet anniversaire de manière originale et conviviale. « Des animations que nous ne pouvons dévoiler toutes à l’heure actuelle sont prévues tout le long du week-end, indique Philippe Bourgon, l’un des membres du comité d’organisation. Nous prévoyons quelques bonnes surprises. Les spectateurs et les concurrents en connaîtront une lors d’une séance de dédicaces dans la zone commerciale à Saints Geosmes samedi soir. » Des pilotes de renom – et pas n’importe lesquels – sont attendus pour plus qu’une visite… Une nouvelle fois, le Terre de Langres-Haute-Marne s’annonce comme le rendez-vous sportif incontournable de l’été dans la région Champagne-Ardenne.

Programme et Horaires du rallye

Record de partants à battre
D’un point de vue sportif, la dixième édition du Terre de Langres-Haute-Marne marquera le cap de la deuxième partie d’une saison qui a vu trois vainqueurs différents : le motard reconverti pilote de rallye, Stéphane Chambon (Subaru Impreza Groupe A) a remporté le Terre de Provence (4-5 avril) ; Laurent Carbonaro (Peugeot 307 WRC), le Terre de l’Auxerrois (2-3 mai) et le Belge Dominique Bruyneel (Subaru Impreza WRC), le Terre de Diois (6-7 juin). Autrement dit, tout juste connaît-on les ambitions des uns et des autres. Rien n’est joué dans la course au titre et il est bien difficile de pronostiquer le nom du vainqueur.

Les concurrents ont pu profiter d’une pause de sept semaines pour « affûter » leurs armes. Ils sont attendus de pied ferme pour en découdre pour en découdre sur les chemins autour de la Cité de Diderot. « Nous espérons vraiment que cette dixième édition sera d’un grand cru avec un grand nombre de concurrents présents, précise Philippe Bourgon. Notre objectif avoué est de faire mieux qu’en 2008 et d’avoir une liste de 130 à 140 partants pour cet anniversaire. » Denis Hustache, le président de l’ASA, renchérit : « On aimerait approcher les 150 ! » Ce chiffre constituerait un record du rallye et de la saison en cours.

Pour les pilotes nationaux, la concurrence pourrait venir des pays frontaliers, à commencer de la Belgique. « Nos amis d’outre-quiévrain devraient être nombreux », prévoit l’organisateur. Une chose est sûre : ils apprécient le parcours et la région. Des contacts ont été établis avec des équipages suisses et allemands afin de les attirer.

Après trois manches sur l’asphalte, les nouvelles Peugeot 207 RC Rallye en lice dans une formule de promotion avec à leurs volants, des jeunes pilotes aux dents longues, effectueront à cette occasion, leurs premiers tours de roues officiels sur la terre. Autre constructeur français, Citroën ne sera pas en reste au niveau du spectacle avec la présence des engagés du Citroën Racing Trophy sur des C2-R2 Max.

Des innovations sur le parcours
L’une des particularités du Terre de Langres-Haute-Marne est de proposer un parcours avec un minimum de kilomètres de liaison (les voitures de compétition roulent à allure normale sur des routes ouvertes à la circulation) et un maximum de kilomètres chronométrés (158 cette année, entièrement sur routes fermées bien entendu). Philippe Bourgon présente celui de l’édition 2009 : « Le samedi, seront effectués deux passages dans la plus courte Epreuve Spéciale (11,60 km) et la plus longue ES (25,30 km) du rallye afin qu’un maximum de partants puissent en profiter. Le dimanche, les 3 ES de 14,70, 12,40 et 15 km à disputer deux fois également s’enchaîneront. Le tracé emprunte beaucoup moins de sous-bois que les années précédentes. Les passages s’effectuent toujours entre champs de culture et prés. » Les chemins de terre sont empruntés grâce à l’aval des collectivités locales et départementales, l’Office National des Forêts, les associations foncières, les sociétés de chasse et les riverains.

Le comité d’organisation cherche d’année en année à perfectionner différents aspects de son épreuve. Ce sera encore le cas pour cette dixième édition. « Nous avons voulu apporter des innovations comme un balisage spécifique en forêt ; les tests effectués s’avèrent positifs mais seul l’avis des pilotes comptera », révèle Philippe Bourgon, soucieux particulièrement de la sécurité des concurrents et des spectateurs.

Communiqué de presse Rallye Terre de Langres





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *