Tops et Flops (Croatie 2024)



Quatrième épreuve de la saison, le rallye de Croatie a été passionnant de bout en bout.

Pour la septième saison consécutive, les tops et flops restent fidèles à leurs engagements chaque mercredi d’après rallye. Le principe reste le même avec trois catégories distinctes. Dans un premier temps, les “tops” mettent en avant les performances à retenir. À contrario, les “flops” pointent du doigt les déceptions du weekend. Le “ni ni” vient conclure cette chronique avec un élément qui aurait très bien pu figurer dans les deux catégories précédemment citées.

Cette année encore, ce classement se veut purement subjectif et n’attend que vos avis aussi bien proches que contradictoires. Lesquels sont évidemment les bienvenus dans les commentaires en bas de l’article.

Tops :

1Le rallye de CroatieMême avec seulement 8 Rally1, le WRC peut offrir un suspense fantastique. Pendant trois jours, trois hommes ont été en bagarre pour la victoire sur un terrain propice aux rebondissements. Des profils très différents entre chaque spéciale et des écarts aux dixièmes.
2Sébastien OgierBattu au Monte-Carlo, le Français a longtemps été dominé sur cette épreuve. Il a frôlé la correctionnelle à plusieurs reprises, mais sa ténacité a encore payé.
3Nikolay GryazinTrès rapide dès sa découverte de la C3 en décembre dernier, le Russe a été intouchable sur un terrain où Yohan Rossel avait pourtant gagné en 2023 et 2022 ! 

Flops :

1Andreas MikkelsenAvec le Monte-Carlo dans les pattes, des essais et un rallye en Italie, le Norvégien voulait être ambitieux. En quelques kilomètres, il a rapidement revu ses objectifs et a réalisé une course sans saveur. Plutôt inquiétant avant de revenir sur asphalte en octobre à l’Europe Centrale.
2Ott TänakMême s’il marque 1 point de plus que ses rivaux pour le titre, sa performance globale est décevante. Depuis ses débuts chez Hyundai, l’Estonien a toujours les mêmes difficultés sur asphalte et il ne le cache pas.
3Grégoire MunsterIntéressant à l’Europe Centrale l’an passé pour ses débuts sur asphalte, le Belgo-Luxembourgeois a manqué de rythme. Après trois rallyes avec des erreurs, le pilote M-Sport avait surtout en tête de rejoindre l’arrivée sans le moindre problème.

Ni ni : Takamoto Katsuta

Trop loin de la tête le premier jour sur des routes très sales, le Japonais est monté en puissance au fil du rallye. Le dimanche, le pilote Toyota a réalisé sa plus belle journée sur asphalte en dominant à la régulière Tänak et Ogier notamment.




S’abonner
Notification pour
guest
39 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dorto04
Dorto04
27 jours il y a

en “ni-ni” je place Katsuta T. OK mais aussi Fourmaux A. : une prestation très correcte sans cette erreur dimanche qu’il finit par se faire pardonner en réalisant le scratch de la PS !

Nicolas Durand
Nicolas Durand
27 jours il y a

Tout le monde a l’air de se voiler la face mais je suis désolé, sur ce week-end, il y a eu un tel écart entre équipiers que Rossel est dans les Flop. C’est un constat terrible à un point où il y aurait peut-être un “loup” dans la voiture. Je conseillerai à l’équipe de laisser la caisse de Gryazin pour Rossel sur un essai privé pour qu’il puisse constater une éventuelle différence.