Tournée portugaise pour les DS3 WRC




Victorieuse au Rallye du Mexique, la Citroën DS3 WRC s’annonce comme une référence sur la terre en Championnat du Monde des Rallyes. Pour son retour...

ropéen, le Citroën Total World Rally Team ne peut avoir qu’un objectif : poursuivre sur sa lancée. Qu’il s’agisse de Sébastien Loeb / Daniel Elena ou de Sébastien Ogier / Julien Ingrassia, les deux équipages engagés par Citroën viseront une victoire essentielle dans l’optique des Championnats du Monde ‘Constructeurs’ et ‘Pilotes’.
Désireux d’assurer la promotion de leur épreuve, les organisateurs du Rallye du Portugal innovent en 2011. Le départ est délocalisé à Lisbonne, à 270 kilomètres au nord de Faro. Le passage par la capitale lusitanienne – pour la première fois depuis 37 ans – s’accompagne d’une super-spéciale, tracée dans le centre-ville de Lisbonne face au Monastère des Hiéronymistes (Mosteiros dos Jeronimos) et au Centre Culturel de Belém.

De nombreuses activités promotionnelles sont au programme de la journée de jeudi avec des séances d’autographes et une parade en ville. Dans la soirée, les équipages quitteront l’embouchure du Tage pour retrouver la région de l’Algarve.

Avec un parcours identique à plus de 80% à celui de l’édition 2010, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia peuvent s’inscrire en favoris à leur propre succession. L’équipage français avait signé sa première victoire mondiale au Portugal, il y a moins d’un an. « C’est un grand souvenir, un moment que je n’oublierai jamais », admet le pilote. « Nous avions réussi une course quasi parfaite en attaquant du début à la fin. Même en ouvrant la route les deuxième et troisième jours, nous étions parvenus à contenir nos adversaires ! »

Victimes d’une sortie de route au Mexique, ils héritent d’une position plus favorable au Rallye du Portugal : « Même si nous n’avons pas marqué de points à Léon, il y a du positif à retirer de ce premier rallye terre de la saison. Compte tenu du phénomène de balayage, j’estime que nous avons démontré notre compétitivité. Au Portugal, je compte bien profiter de notre ordre de départ du premier jour. Cela nous permettra de construire notre course plus facilement qu’au Mexique. Nous n’avons disputé que deux des treize épreuves du calendrier, les occasions de signer de très bons résultats seront encore nombreuses. »

Sébastien Loeb et Daniel Elena, qui ont remporté l’épreuve en 2007 et 2009, occupent la deuxième place du Championnat du Monde après leur victoire au Rallye du Mexique.

« Les DS3 WRC ont été très performantes au Mexique, mais c’est un rallye où les Citroën ont toujours dominé la concurrence. Si la météo est clémente dans la région de Faro, nous serons fixés sur la réelle compétitivité des voitures dans des conditions relativement standard, c’est-à-dire proches de celles que nous rencontrons sur plusieurs autres rallyes. Ce rallye est un concentré de toutes les difficultés du Championnat. Le rythme change souvent, de passages rapides à d’autres plus sinueux, avec beaucoup de ‘ciels’ qui réclament des notes particulièrement précises. Pour nous, l’objectif est de faire aussi bien qu’au Mexique, c’est-à-dire gagner ! »

Communiqué de presse Citroën Racing





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *