Un DUBERT très perfo au « Charbo » !




Ce rallye marquait sa sixième participation sur Asphalte… En devançant à plusieurs reprises l’intouchable Cédric Robert, Vincent et Victor ont démontré leur vélocité sur cette...

trong>

Engagé au Rallye de Neufchâtel en Bray dans le but de reprendre ses marques et de préparer au mieux la suite de sa saison, Vincent se montre très rapide en empochant une belle 5ème place au scratch et 1er du Groupe R. Le jeune Aixois en profite pour travailler les réglages de sa DS3 pour participer à son premier Rallye Lyon-Charbonnières Rhône…

Le Charbo débute fort mal pour Vincent : crevaison au 7ème kilomètre, changement de roue en spéciale… Pas moins de 4’30 » de perdues ! Mais il ne se décourage pas, décide de changer l’autre roue afin de disposer d’un train équilibré. Les dix premiers kilomètres de « Bessenay » se parcourent sur ce fameux « goudron noir » tant redouté, Vincent roule prudemment puis attaque sur la fin de parcours.

Le deuxième passage dans « Rontalon » est l’occasion de se mettre en valeur : 2ème temps du Citroën Racing Trophy à seulement 5″ d’un Cédric Robert très à l’aise à domicile.
Les deux spéciales suivantes portent la marque de Vincent : meilleur temps en 2 Roues Motrices et respectivement 12ème et 17ème au scratch !

Pour la 2ème étape, Vincent et Victor décident d’aborder l’ES 6 prudemment pour bien confirmer leur notes. Dans « Marchampt », ils attaquent fort et sont bien récompensés : 13ème temps scratch et deuxième du Trophy à 3″2 de Cédric Robert ! Pour couronner le tout, dans la troisième spéciale de la boucle, « Thizy », Vincent s’offre un 11ème temps scratch à 2″ du jeune Belge Demaerschalk… De quoi redonner espoir à l’équipage de bien figurer au classement final : il ne reste que 30″ à rattraper sur Amate alors 6ème…

A l’attaque de la deuxième boucle, Vincent décide de chausser des « maxi-pluie ». Si le comportement de l’auto paraît délicat avec ces pneus très tendres, il se montre bien plus rapide au premier « split » qu’au passage précédent… Malheureusement, sur un freinage, le goudron noir a raison de lui : blocage de roues, moteur calé, sortie de trajectoire, choc dans les rondins puis sortie de route… Vincent et Victor se retrouvent aux côtés de Patrick Rouillard sorti au même endroit !

Evidemment déçu de ne pas concrétiser ses bonnes performances, Vincent repart du Charbo avec le sentiment d’avoir montré qu’il faudra désormais compter avec lui sur l’Asphalte.

Prochain rendez-vous : Le Rallye du Limousin du 10 au 12 mai dans le cadre de la 208 Rally Cup.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *