Un objectif pour la fin de saison : remporter le Citroën Racing Trophy !




Avec plus de 400 kilomètres de spéciales au programme du Rallye de France-Alsace, la première participation mondiale de Quentin Gilbert et Rémi Tutélaire se présentait...

fi. Engagé au volant d’une Citroën DS3 R3, Quentin s’était fixé pour objectif de remporter la victoire en deux roues motrices. Jeudi soir, il se lançait idéalement dans la course en réalisant le meilleur temps de sa catégorie dans la super spéciale de Strasbourg.

Vendredi matin, les choses sérieuses commençaient avec une boucle de trois spéciales concentrées autour de Colmar. Dans les spéciales de Hohlandsburg et de la Vallée de Munster, sur un asphalte à l’adhérence changeante à cause de l’humidité, le pilote PH Sport signait à nouveau deux meilleurs temps, prenant le large en ‘deux roues motrices’. Mais, dans l’ES4, Quentin et Rémi partaient durement à la faute.

« C’était dans un virage se refermant deux fois », détaille Quentin. « J’avais fait une erreur en notant qu’il ne refermait qu’une fois. Evidemment, la voiture a sous-viré vers l’extérieur du virage, dérapant sur une couche d’épines. Nous avons alors tapé des blocs de béton, puis un arbre et nous sommes partis en tonneaux. Malheureusement, la DS3 était trop endommagée pour continuer en Rally2. »

Leader à ce moment dans sa catégorie, Quentin voyait s’envoler une belle occasion de marquer les esprits. « C’est évidemment une grosse déception pour nous, je me sens désolé vis-à-vis de l’équipe et de nos partenaires, qui nous avaient permis de prendre part à cette manche de Championnat du Monde. Je n’avais pas le sentiment d’attaquer trop fort, je me sentais bien dans l’auto chaussée des pneus Michelin. Nous étions dans le bon rythme et cela me déçoit encore plus. »

Pour Quentin Gilbert et Rémi Tutélaire, il n’est pas question de gamberger puisque le Rallye Terre des Cardabelles se présente en ligne de mire. Avec un coefficient 1,5 (contre 1 pour les quatre épreuves précédentes), cette manche s’avère capitale dans la course au Citroën Racing Trophy. « Dès le samedi matin, nous avons commencé à préparer notre coque de secours. La DS3 est en cours de remontage chez PH Sport et nous serons bien au départ samedi matin. Notre objectif est maintenant de remporter le championnat. Nous sommes actuellement deuxièmes, à trois petits points de la première place. Il nous faut réaliser une performance dans la lignée de celle du Terre de Lozère pour arriver dans la meilleure position possible au Rallye du Var. »

Disputé samedi et dimanche, le Rallye Terre des Cardabelles compte dix épreuves spéciales pour un total de près de 160 kilomètres de secteurs chronométrés.

Citroën Racing Trophy (après 4 manches sur 6)
1. Jean-Sébastien Vigion 82 points
2. Quentin Gilbert 79 points
3. Mathieu Arzeno 62 points





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. briwan dit :

    allez courage quentin!!!! une erreur ca arrive… est comme dits j.l.t  » un pilote qui sort c’st le metier qui rentre!! »