Victoire, joker et leadership de la 208 Rally Cup ! (Stéphane Lefebvre)




Une grosse dose de brio et un soupçon de cette chance qui lui avait échappé ces derniers mois. Voilà comment en l’espace d’un rallye, le...

Auxerrois disputé dans des conditions caniculaires le week-end dernier, Stéphane Lefebvre a fait d’une pierre deux coups.

Vainqueur de la quatrième manche sur laquelle il a (judicieusement) joué son joker, le jeune pilote de l’Equipe de France FFSA, du haut de ses 21 printemps et de sa petite trentaine de rallyes au compteur, a aussi pris le commandement de la 208 Rally Cup, l’une des formules de promotion les plus relevées de l’hexagone, voire la plus relevée.

Que ressent le nouveau leader de la 208 Rally Cup ?
Stéphane Lefebvre : « Beaucoup de plaisir, de satisfaction après un début de saison compliqué et encore plus de motivation pour la fin de saison ! Kevin Abbring (24 ans, Néerlandais, ex-pilote VW Motorsport, quatrième du Championnat du Monde Junior en 2009…, ndlr) venait d’enchainer trois succès. Néanmoins, nous avions décidé de miser gros sur ce Rallye de l’Auxerrois que j’aime beaucoup, notamment en jouant notre joker ‘Rallye+’, qui permet de doubler les points marqués. Le problème, tout au moins au départ, c’est que notre rival l’avait joué lui aussi… Mais en tous les cas, nous partions avec le couteau entre les dents et pour gagner la manche ! »

Comment votre victoire s’est-elle dessinée ?
SL : « Comme tous les autres rallyes sur terre, l’Auxerrois est divisé en deux étapes de deux boucles de chacune deux ou trois épreuves spéciales. Le samedi, après les trois premières ES, nous rentrons en leaders au regroupement, situé face au fameux stade l’Abbé Deschamps à Auxerre. Dans le même temps, Kevin Abbring venait d’abandonner suite à un problème mécanique. A ce moment-là, nous pensions avoir la situation bien en mains. Malheureusement et pour une raison que je cherche toujours, je crève au début de la deuxième boucle. Nous laissons quasiment une minute s’envoler. A cet instant, je pense que tout est perdu… Néanmoins, nous terminons la journée au troisième rang avec la deuxième place en ligne de mire, à seulement deux secondes. Deuxième place que nous prenons rapidement dimanche matin. Le moral est revenu mais la première place paraissait inaccessible, à la régulière, mais le leader est sorti dans le dernier chrono… Nous l’emportons donc et, grâce à notre joker et aux trois points attribués au meilleur performeur de la manche, nous passons en tête de la 208 Rally Cup. Nous avons maintenant sept points d’avance sur Kevin Abbring à trois manches de la fin. Même si cet avantage nous réconforte évidemment beaucoup, il ne nous permet pas pour autant de gérer notre fin de saison. Une victoire de Kevin, assortie des trois points du meilleur performeur, nous mettrait quasiment à égalité, à condition que nous soyons deuxièmes. En clair, rien n’est joué et tout reste encore à faire. Disons que nous avons seulement bien redressé la barre. »

Comment envisagez-vous la suite de la saison ?
SL : « Pour Odyssey, Techno-plus, le Team PH-Sport qui prépare la 208 et le garage familial qui nous soutiennent, nous allons tout donner pour gagner la 208 Rally Cup ! Maintenant, nous allons faire comme d’habitude, prendre les rallyes les uns après les autres. A commencer par celui du Mont Blanc – Morzine à la rentrée (6 au 8 septembre, ndlr), un rallye auquel nous avons déjà participé à deux reprises

Communiqué de presse en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *