Un weekend difficile dans les Balkans pour Robert Consani




L’Auto24 Estonia Rally était le septième round du FIA European Rally Championship and le deuxième rallye de la saison dans les Balkans pour Robert Consani...

r />

Avec des routes en terres particulièrement rapides, une liste d’engagés comprenant plus de vingt S2000 et R5, le Rally Estonia allait être le rallye de la saison à ne pas manquer.

Robert Consani et Maxime Vilmot commençaient leur semaine par des tests privés le mardi après-midi, des tests qui tournaient vite au cauchemar, avec une panne moteur après vingt kilomètres d’essais. Le team Delta Rally changeait le moteur avant la spécilae qualificative du jeudi matin, une route de 3,2km dans la ville d’Otepää.

L’équipage Français signait le 13ème temps et Robert Consani commentait: “La voiture et les pneumatiques me semblent bien, la spéciale est magnifique, mon troisième passage me semble parfait et la vitesse est là, je me demande où les autres pilotes arrivent à gagner du temps!

Le vendredi matin, troisième sur la route et ouvrant les spéciales, Robert Consani et Maxime Vilmot étaient à la bagarre avec le très expérimenté pilote Tchèque Jaromir Tarabus. Dès l’ES1, les Français donnaient le ton avec une avance de 6,9 secondes sur l’équipage Tchèque, une avance qu’ils confirmaient dans l’ES2, rentrant à la première assistance avec une avance de 13 secondes.

Riccardo Cappato, Team Manager: “Nous ne regardons pas les premiers du classement, ils sont tous Estoniens ou ont une grande experience du terrain. Des Mistubishis se retrouvent devant les pilote Officiels Skoda avec leur S2000, c’est dire comme la connaissance du terrain est primordiale ici”.

Robert Consani décidait alors de changer sa boîte pour un pont plus court, mais le jeune Aixois réalisait très rapidement que sur les longues lignes droites le moteur arrivait trop vite au rupteur et concédait un peu de son avance sur Tarabus dans l’ES 4, pour la réduire à 8,6 secondes seulement après l’ES7.

Mais 10km/h de différence sur un saut par rapport au premier tour faisait tourner le beau week-end Estonien au cauchemar pour Robert Consani et Maxime Vilmot. Le moteur cassait dans le choc de la réception et leur Peugeot 207 S2000 s’immobilisait 400 mètres plus loin.

Robert Consani commentait : “C’est très frustrant pour moi, pour mon copilote, pour mon team, pour tous ceux qui m’aident et me supportent. Je suis arrivé 10km/h plus vite que lors de mon premier passage, mais manifestement, c’était déjà trop, cependant, je ne peux m’empêcher de penser qu’il faut un peu de chance en rallye. Ce dont je me manque clairement. Je regarde maintenant de l’avant et j’attends avec impatience le Barum Rally, en espérant que ma chance tournera là-bas”.

Le Barum Czech Zlin Rally commencera le 30 Août 2014 et marquera la cinquième participation de Robert Consani sur le légendaire rallye.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *