Y.Rossel : “Ils ont pris conscience que c’était urgent”



Après Adrien Fourmaux, actuel pilote en Rally1, Yohan Rossel, pilote officiel Citroën en Rally2, a également donné son point de vue sur les différentes mesures annoncées par la FIA cette semaine.

Et comme le pilote M-Sport, le Français est ravi de voir la réglementation enfin évoluer alors que la situation actuelle est critique.

“J’ai un peu regardé les différentes mesures, et cela ne me semble pas si mal. Mais c’est plus aux marques de répondre si ça va dans le bon sens ou non. Il est clair qu’il fallait changer des choses et ils ont pris conscience que c’était urgent. Je les félicite d’avoir pris de telles décisions, il y a quand même des personnes très expérimentées qui travaillent sur ça depuis quelques semaines. Je leur fais confiance et on croise les doigts maintenant.”

Engagé par Citroën depuis trois saisons en Rally2, Yohan Rossel espère évidemment que cette nouvelle réglementation parviendra à convaincre de nouveaux constructeurs de franchir l’échelon supérieur. 

“En tant que jeune pilote qui aspire à rejoindre la catégorie reine, je ne voyais pas vraiment de solutions pour y arriver. C’était un peu bouché, il y avait peut-être une place possible en Rally1, et encore, peut-être seulement sur un programme partiel.

Pour les pilotes Rally1, ce sera sans doute un peu moins fun à piloter. Mais, si on peut passer de 4 pilotes à 10 par exemple pour jouer la gagne, ce serait top. Maintenant, tout le monde a les idées un peu plus claires. Reste à voir si les constructeurs vont se bouger maintenant, je n’en sais rien. La réglementation vient juste de sortir et il est encore trop tôt pour en parler avec Citroën par exemple. Je ne sais pas si ça va les intéresser.”

En termes de vitesse, et même si la réglementation technique reste assez floue pour l’instant, le pilote Citroën estime que les Rally1 de 2026 seront très proches des nouvelles Rally2 à venir. Il faut maintenant espérer que des constructeurs, tels que Citroën et Skoda, seront intéressés pour développer de nouvelles voitures  

“Côté performances, j’ai quand même l’impression qu’une “Rally2+” pourra rivaliser avec les Rally1 à partir de 2026. Si on a plus d’aéro et plus de la puissance sur les Rally2, et à l’inverse des réductions sur les Rally1, les voitures seront comparables. Mais la seule chose qui m’intéresse réellement, c’est d’avoir plus de concurrence. Je suis persuadé que les premiers du WRC2 peuvent faire quelque chose en Rally1.”




S’abonner
Notification pour
guest
15 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jewel
jewel
1 mois il y a

Je viens de regarder le WEC .
Franchement , j’ai du mal à comprendre l’engouement des constructeurs pour cette …… bref .
Médiatiquement c’est facile à filmer donc avec un coût plutôt faible
Mais du coté spectacle , frisson voir du panorama , mon dieu , quelle tristesse

Flatsi
Flatsi
1 mois il y a

Si on parle de l avenir des jeunes pilotes , la piste offre beaucoup plus de débouchés, en f1 aussi l avenir peut être bouchée, mais il y a de nombreuses portes de sorties mondiales :wec, formule e, gt , tourisme etc……
en rallye à part l erc il n y rien d autre
une piste à creuser aussi