Camilli, espoirs fondés




Lauréat Rallye Jeunes FFSA 2012, engagé en 208 Rally Cup cette année, Eric Camilli enchaine désormais les apparitions. Engagé pour une première au volant d’une S2000, au rallye...

llye d’Antibes, le pilote originaire de Nice a également effectué, fin août ses premiers tours de roues en JWRC à l’occasion du rallye d’Allemagne.  Expérience au plus niveau, qui dans l’optique d’une continuité, va être réitérer à l’occasion du rallye de France Alsace.

Toujours à bord d’une DS3 R3, Eric sera présent grâce au soutien de la FFSA en partenariat avec Citroën. Véritable test après ses bonnes performances germaniques, le pilote niçois sera aussi présent au Tour de Corse, au volant d’une 207 S2000, pour la dernière manche de l’ERC. Quinze jours donc avant le point d’orgue de sa saison, Eric est revenu sur son parcours tout en évoquant son avenir proche dans une interview donnée à son partenaire Oreca.

Eric, tu découvrais la Peugeot 208 Rallye Cup. Comment s’est passée ta saison ?
« Nous sommes actuellement deuxièmes du championnat mais avec nous avons décidé de stopper. Nous ne pouvons plus être sacrés après deux abandons sur problèmes mécaniques. Nous avons donc choisi de réorienter notre programme. Ce n’est jamais agréable. […] C’est difficile de viser le titre dans ces conditions. Nous avons pu découvrir le pilotage sur terre, avec un podium dès notre première au Terre de Causses, et au niveau de la performance pure c’était positif. »

Tu as ensuite effectué tes premiers pas en J-WRC au Rallye d’Allemagne avec une prestation qui n’est pas passée inaperçue.
« Après l’arrêt de notre programme principal, notre souhait était vraiment d’acquérir de l’expérience. De ce point de vue, le J-WRC était très instructif. Nous étions en tête avant d’abandonner : j’ai crevé puis déjanté. Même si nous n’avons pas concrétisé, le bilan est globalement très satisfaisant.  Je crois qu’il faut parfois laisser le temps au temps. Nous avons montré notre niveau de compétitivité. »

Place désormais au Rallye de France ?
« Oui, à travers l’opération Rallye Jeunes FFSA et l’Equipe de France. L’objectif est de décrocher un podium. Je pense qu’on peut aller chercher la victoire, mais il faut rester les pieds sur terre. Le rallye est long, ce sera certainement un rallye difficile et il faut être à l’arrivée. Nous serions déjà heureux d’obtenir un podium. Les enjeux sont en tout cas importants pour nous. »

Quel est le programme ensuite ?
« Nous allons rouler au Tour de Corse avec une Peugeot 207 S2000. Nous avions déjà roulé au Rallye d’Antibes, où nous avons été 3e scratch juste derrière Bryan Bouffier, mais nous avions connu un problème d’échappement. Ce sera l’occasion là aussi de prendre un maximum d’expérience. On veut rebondir et briller. Nous travaillons aussi pour être au départ du RAC. Ce serait très enrichissant d’y être. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chico dit :

    PYRAME d’Outre – Mer va être la grande révélation en WRC 3 au Rallye de France RENAULT SPORT et CHAZEL lui offrent un volant pour la première en Mondial de la CLIO R3 T

  2. FranceWRC dit :

    +1 à gaëtan ! Rossel peut peut-être jouer les trouble-fêtes en JWRC !

  3. gaëtan dit :

    Il reste à observer de très près également la perf’ de Rossel durant ce rallye. Je ne serais pas étonné qu’il soit devant à la fois Camilli et Lefebvre. Ce serait juste extraordinaire pour sa première année de rallye. S’il devait réaliser ce genre de perf’, il faudrait alors reconsidérer la hiérarchie actuelle chez les juniors. Wait and see…

  4. frangin dit :

    je pense aussi qu il sera un des meilleurs pilotes de pointes dans trés peu de temps ,allez eric !!!!!!!!!!!!!

  5. guigui maxi! dit :

    Certainement un futur grand…!