ES1- Chrono « spécial » (Australie)




Cette spéciale avait la particularité de reprendre le shakedown en sens inverse sur les cinq derniers kilomètres. Sébastien Ogier en profite pour signer le scratch.

">

FAITS MARQUANTS

Cette spéciale avait la particularité de reprendre le shakedown en sens inverse sur les cinq derniers kilomètres. Sébastien Ogier en profite pour signer le scratch.

Le français a opté pour des pneus tendres alors que son compère Jari-Matti Latvala est mécontent de ses freins et perd ici sept secondes.

Encore une fois, Kris Meeke s’immisce au milieu des Polo alors que Mikko Hirvonen vise un podium ici.

Très intéressant en Pologne mais surtout en Finlande, Hayden Paddon est le premier pilote Hyundai et se positionne dans le top 6. Pour Mads Ostberg, le début de rallye est difficile avec un tête-à-queue et un sous-virage permanent.

En WRC-2, Ott Tänak connaît déjà des problèmes sur sa Fiesta R5, soucis de différentiel pour le moment.

REACTIONS DES PILOTES

Ogier« Je suis content de mon rythme. C’est sûr, je ne serai pas le plus rapide. Peut-être q’il y a un problème avec les intermédiaires, je n’ai pas fait d’erreurs en tout cas. Je ne peux pas expliquer cet écart. »
Latvala« Je ne suis pas content des freins. Je n’ai pas confiance, c’est très difficile. »
Mikkelsen« C’était une bonne spéciale, sans erreurs. Je suis assez content mais nous avons des pneus durs, c’était assez humide au début. »
Ostberg« Oui nous sommes sortis à un carrefour. Rien de mauvais dans les notes mais beaucoup de sous-virage. »
Neuville« Oui, il y a eu un gros atterrissage et après nous avons regardé la température d’eau. Tout va bien. »
Hirvonen« Pas de problèmes vraiment, c’est très glissant et le niveau de grip change tout le temps. »
Evans« C’est vraiment glissant à certains endroits, ce n’était pas une bonne spéciale. Nous n’avons pris aucun risque dans ces conditions. »
Meeke« Oui c’était bon. Il y avait un peu de nettoyage en fait et le premier pilote sur la route avait un avantage. Une partie de la spéciale a été utilisé pour le shakedown. »
Kubica« C’est très glissant à certains endroits et j’ai besoin de garder la trajectoire. Je connais mes limites, c’est très glissant, c’était prévu avec le shakedown. »
Paddon« Le niveau de grip est vraiment inconstant. C’est dur de trouver le bon rythme. »
Atkinson« J’essaye de retrouver le rythme après six mois sans compétition. Nous sommes contents de notre rythme, il y a encore beaucoup à venir. »

PROCHAINE SPECIALE : ES2- Bellingen 1 (10,72 km) à partir de 02h11 (Vendredi 12 Septembre 2014)

Classement ES1 (10,73 km) / Après ES1


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *