ES10- Moyrazes en arbitre (Rouergue)



ES10- Ste Juliette – Calmont (10.34 km) à partir de 16h12 (Samedi 07 Juillet 2018)

Ce rallye du Rouergue entame sa dernière ligne droite avec trois spéciales au programme. Avant ce chrono, Pierre Roche est toujours en tête mais pour seulement sept dixièmes devant Quentin Gilbert.

FAITS MARQUANTS

Sous pression de Quentin Gilbert depuis ce matin, Pierre Roche cède logiquement sa place de leader face au pilote vosgien ! Pour six petits dixièmes, c’est donc bien le pilote du team 2C qui est désormais en tête alors qu’il reste deux spéciales à disputer dont un grosse avec Moyrazes.

Derrière cet incroyable duo, Jordan Berfa reste un très solide troisième au volant de sa Hyundai, plus de trente secondes devant Eric Mauffrey.

De retour en Rally 2 aujourd’hui, Yoann Bonato reste invaincu aujourd’hui avec un quatrième scratch consécutif.  Dans le top 10, on retrouve toujours un excellent Nicolas Ciamin, leader du GT+, mais également Cédric Robert, leader de la classe R3 et du trophée Michelin hors R5, ou encore Alexis Sirmain, large leader du groupe F2000.

En 208 Rally Cup, Quentin Ribaud se signale avec un scratch mais c’est bien Karl-Alexandre Pinheiro qui domine provisoirement, 7s3 devant Yohan Rossel et 14s2 devant Hugo Margaillan.

En Clio R3T, les écarts sont bien plus larges avec Boris Carminati leader avec plus de trois minutes d’avance.

REACTIONS DES PILOTES

Roché« J’ai essayé d’attaquer mais cette spéciale n’est pas facile. Il y a des plaques noires. Mon temps n’est pas bon. L’objectif est de gagner donc on va attaquer. »
Gilbert« On roule avec du rythme mais c’est compliqué de se libérer sur ces routes dégradée. »
Gal« Il ne reste plus qu’à se faire plaisir désormais, on a perdu trop de temps. »
Mauffrey« Hier on était dans une spirale positive et aujourd’hui je fais des bêtises. C’est dommage, on va terminer maintenant, c’est comme ça. »
Berfa« Il reste encore Moyrazès à faire et c’est un gros morceau. »
Ciamin« C’est difficile de gérer. Il faut rester sur la route et c’est pas facile avec ce goudron fondu. On va faire attention dans Moyrazès. »
Chivaydel« C’est bien on se régale. »
Bonato« C’est déjà bien de se faire plaisir, il ne faut pas se prendre la tête. On affine des choses sur la voiture et on prépare l’avenir. »
Robert« C’est super. On roulotte et on est devant partout donc on fait pas les fous. »
Wagner« C’est beaucoup mieux qu’au premier tour. Le goudron fondu c’est vraiment difficile, on connaissait pas ça dans les Vosges. Il reste une longue et difficile spéciale. »
Sirmain« Tout va bien. L’objectif c’est de finir, l’auto va bien« 
Leduc« Je me régale et je commence à retrouver un pilotage un peu plus souple. Je ne m’occupe pas des temps. »

PROCHAINE SPECIALE : ES11- Luc – Moyrazes ( 31.50 km) à partir de 17h15 (Samedi 07 Juillet 2018)

Classement ES10 / Après ES10 (10.34 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *