ES10- Maurin piégé (Var)




Première spéciale de cette dernière journée, où Sébastien Loeb signe le meilleur temps dans des conditions très compliquées.

e-49739">

Daniel Elena a déjà terminé la spéciale avec la voiture 0. Sébastien Loeb est dans la spéciale où il pleut.

Sébastien Loeb sort à l’instant de la spéciale, où les conditions étaient compliquées sur une route humide, dans l’obscurité.

David Salanon est au point stop, il confirme la sortie de route sans gravité de Julien Maurin !

Patrick Magnou confirme que Julien Maurin a tenté un coup au niveau des pneus. La Fiesta s’est élancée avec des slicks ce matin, et s’est fait piéger sur une grosse coulée d’eau.

Pierre Roche s’est trompé dans son choix de pneus en estimant que les spéciales étaient beaucoup plus sèches.

Franck Lions sort de la spéciale, où il fallait être prudent. Le pilote de la 207 S2000 confirme l’arrêt de Yann Clairay !

Avec deux voitures arrêtées dans la spéciale, le mot d’ordre est d’assurer dans ces conditions compliquées.

Pierre Ragues arrive avec une 208 bien abîmée, qui est partit en tonneaux. Plutôt que de continuer, le pilote préfère abandonner.

En coupe 208, Mathieu Margaillan signe le meilleur temps. Au général, Cyril Audirac, leader, a 4,5 secondes d’avance sur Jérôme Chavanne et 9,1 secondes sur Mathieu Margaillan. Tout est encore possible !

Les Clio R3T sont là, cinquième et huitième temps respectifs pour Manu Guigou et Pierre Marché !

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)

Sébastien Loeb  « Ça s’est bien passé. Mais les conditions ne sont pas évidentes, de nuit et sous la pluie, on ne voyait pas grand chose. »

David Salanon « C’est compliqué mais on a fait un bon choix de pneus. Quand j’ai vu Julien arrêté sur le bas-côté, ça m’a déconcentré. Il n’a rien. » 

Patrick Magnou  « On a bien roulé, on a de bons réglages. »

Pierre Roché  « On n’a pas les bons pneus. On a mis des slicks. On n’a pas réussi à les chauffer et à trouver du grip. »

Franck Lions « C’est compliqué. La route est une vraie patinoire. Clairay est arrêté, Maurin aussi. Ça m’a déconcentré. »

Manu Guigou « Bon choix de pneus. »

Romain Martel  « On n’a pas les bons pneus. On est partis en intermédiaires pas retaillés. J’aurais dû les ouvrir. Là c’était un peu juste. Quand j’ai vu les autres dehors, ça m’a calmé. On veut rentrer. »

Xavier Quinsac « Bon choix de pneus. Mais les conditions sont difficiles pour tout le monde. »

Pierre Marché  « C’est difficile sous la pluie. J’ai vu Ragues faire demi-tour, il était en contre-sens après une sortie. Sinon, je pense faire un bon temps. »

Pascal Enjolras « J’ai une panne d’essuie-glace depuis la mi-spéciale. »

Yoann Bonato  « C’est pas facile, ça glisse beaucoup. Une première difficile disputée au lever du jour avec les phares, ce n’est pas simple. »

Cyril Audirac  « Il y a beaucoup de coulées d’eau mais on est là, c’est l’essentiel. On n’a pas pris de risque, on est partis en pneus tendres. »

Pierre Ragues : « Je suis sorti, j’ai fait un tonneau. »

Jérôme Chavanne « J’ai été déconcentré par la sortie de Maurin et j’ai glissé dans un talus. »

Mathieu Margaillan  « Si on fait le scratch, c’est qu’on est bien réveillés. Mais ça glisse beaucoup. »

PROCHAINE SPECIALE : ES11:  Vidauban – Les Claudins (9,3 km) à partir de 08h00 (Dimanche 30 Novembre 2014)

Classement ES10 / Classement après ES10 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. alotto dit :

    bonjour a tous
    dommage pour julien maurin, qui a demontre un tres belle pointe de vitesse, et qui était le seul a s’accrocher derriere loeb.
    salanon, roche ect ect sont bien un ton en dessous.
    un nouveau porchiste sort ces dents, sylvain michel, qui lui fait une course remarquable, sur un var piegeux, ou rouler avec la porche demande une certaine forme de talent, chose qu’il a demontre déjà auparavant
    bravo a lui.
    gille nantet lui aussi est toujours fidele a lui meme, super.
    maintenant le suspence est derriere dans les bagarres de groupe ou de classe ou la aussi il y a de belles choses a voir