ES10- Scratch de Maurin (Vins Mâcon 2013)




En améliorant bien son temps de ce matin (-5s), Julien Maurin signe le scratch et compte désormais 23s d’avance sur Eric Brunson à deux spéciales de l’arrivée.

an class="titre-gras-bleu">PROFIL (par Victor Bellotto, Fabia R2)
Une spéciale qui nous a beaucoup plu en reco ! Le départ se fait en montée au milieu des vignes. Après 2 épingles, on attaque du rapide sur un plateau puis une descente vertigineuse avant un croisement pour récupérer une départementale. De nouveau du très rapide avec des virages cachés qui passent très forts jusqu’à un gros freinage gauche qui débouche sur un VO.

Partie technique, sale et bosselée qui débouche sur le village de Vergisson. De nouveau une partie pour gros cœur qui se termine sur un très gros freinage piège (plaque noire) sur une équerre droite en devers. La route est de nouveau étroite et bosselée, on passe une épingle large puis une équerre très étroite avant l’arrivée et le fameux gauche-bosse qui en a fait abandonner plus d’un !

FAITS MARQUANTS
En améliorant bien son temps de ce matin (-5s), Julien Maurin signe le scratch et compte désormais 23s d’avance sur Eric Brunson à deux spéciales de l’arrivée.

Encore une fois quatrième, Gilles Nantet conserve encore sa troisième place pour 20s face à Pierre Roché.

Si Mottard et Roux semblent bien accrochés dans le top 6, Cédric Robert voit Bernard Philipppon revenir à seulement 8s7 de sa septième place.

Une longue interruption de course a eu lieu pour dégager une voiture.

PROCHAINE SPECIALE : ES11-Fissy – Chissey (15,2 km) à partir de 16h15 (Samedi 15 juin 2013)

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
2. Julien Maurin : « On a amélioré notre temps du premier passage, on attaque fort. Il fallait attaquer. Mais il reste encore deux gros morceaux. »
3. Eric Brunson : « On a plutôt bien roulé, on fait le même temps que tout à l’heure. »
11. Gilles Nantet : « Ca glisse plus que lors du premier passage, ce n’est pas tellement fait pour nous. »
5. Pierre Roché : « Ca va bien mieux. On souffre moins de sous virages grâce aux petits réglages effectués à l’assistance. »
7. Guy Mottard : « J’ai fait un tête-à-queue dans la première épingle. Le moteur a calé. J’ai dû mettre la marche arrière. J’ai perdu beaucoup de temps. »


Classement ES10/Classement ES10 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. fanloeb88 dit :

    J’aime bien Cédric ROBERT, ce serait sympa de le voir avec une grosse auto