ES12- Maurin second (Limousin 2013)




Alors que Jean-Marie assure dans des conditions encore délicates à cause de la pluie, Julien Maurin signe largement le scratch.

Grâce à ce meilleur temps, le pilote Ford reprend logiquement la seconde place pour 10s6 face à Jean-Sébastien Vigion.

img_3834
avec de nombreux changements de rythme et de revêtements.

FAITS MARQUANTS
Alors que Jean-Marie assure dans des conditions encore délicates à cause de la pluie, Julien Maurin signe largement le scratch.

Grâce à ce meilleur temps, le pilote Ford reprend logiquement la seconde place pour 10s6 face à Jean-Sébastien Vigion.

Cinquième, Gilles Nantet est toujours en tête du trophée Michelin et du GT+. Sixième, Cédric Robert est le leader incontesté du Citroën Racing Trophy et du groupe R.

Pénalisé de 15s pour un retard après l’assistance, Kevin Abbring signe un superbe cinquième temps et reste en tête de la 208 Rally Cup.

Alors que Guillaume Sirot se montre en signant le scratch, la bagarre fait toujours rage entre Rémi Jouines et Yoann Bonato en Opel Adam Cup.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
3. Julien Maurin : « C’est vraiment un rallye de fou ! C’était sec au départ puis la spéciale est devenue humide. J’avais mis des pneus durs, c’était donc compliqué de rester sur la route. »
2. Jean-Marie Cuoq : « Je n’ai pas pris de risques, surtout en raison de la présence de la pluie sur la fin. J’ai roulé au milieu de la route. »
9. Jean-Sébastien Vigion : « J’ai gardé les mêmes pneus que ce matin, ils sont rincés. On ne pouvait rien faire contre Maurin pour défendre la deuxième place. On ne peut pas lutter. »
7. Jean-Charles Beaubelique : « C’est vraiment compliqué ces changements de météo. J’étais en pneus durs, donc ce n’était pas simple. »
11. Gilles Nantet : « Sur une partie de la spéciale, la poussière s’est transformée en pellicule glissante avec la pluie. »
20. Cédric Robert : « C’était difficile en slicks durs. Heureusement qu’il y avait du grip dans cette spéciale. Dans la suivante, il va falloir être vigilant. »
12. Patrick Rouillard : « Je n’avais pas les bons pneus, j’étais en slicks. J’ai tout fait à l’envers aujourd’hui. »
8. Ludovic Gal : « J’étais en gommes dures. Il me semble qu’ils tiennent mieux que les tendres sur route humide. »
35. Kevin Abbring : « J’ai toujours ces problèmes électriques. »
29. Jean-Nicolas Hot : « J’ai cassé le cardan arrière droit. »
26. Quentin Giordano : « J’étais en slicks durs et le châssis était durci. Ca n’était pas le bon choix mais je n’ai pas fait d’erreur. »

PROCHAINE SPECIALE : ES13-Auriat – Champnetery 3 (10,6 km) à partir de 18h08

Classement ES12/Classement ES12 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *