ES2- Un duel Lancer (Durenque)




Comme prévu au départ, Julien Marty et Jean-Michel Da Cunha devraient se livrer à une belle bagarre tout le week-end.

> PROFIL par Pierre Vernet
Identique aux éditions précédentes. La première partie de la spéciale est majoritairement en montée avec un revêtement assez abrasif et une route relativement large. Il est important de soigner ses trajectoires dans cette partie.
Après une épingle gauche, on change de route pour se retrouver sur une portion plus étroite, plus sale et plus humide du fait des sous-bois traversés : il s’agit de la portion la plus piégeuse de cette première étape.

Enfin, un changement de direction marque le retour sur une route « meilleure » qui rejoindra celle empruntée au départ, avec des enchaînements rapides et une partie en sous-bois souvent humide.
La particularité pour les spectateurs est la possibilité de voir deux passages distincts en restant à seul endroit, celui de la première épingle.

FAITS MARQUANTS
Comme prévu au départ, Julien Marty et Jean-Michel Da Cunha devraient se livrer à une belle bagarre tout le week-end.

Au soir de cette première étape, Marty mène pour moins de deux secondes.

Troisième, Alexandre Bourrel mène le groupe N alors que le groupe F2000 est pour Jérôme Seguret.

Classement ES2 / Classement après ES2 (provisoire)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *