ES3- Maurin s’échappe (Mont-Blanc)




Comme dans la spéciale précédente, Julien Maurin se montre intouchable et relègue désormais Jean-Marie Cuoq à plus de vingt secondes.

>

Voir le classement

PROFIL DE LA SPECIALE (par Manu Guigou)

C’est l’une des spéciales les plus longues du rallye. On débute par une portion étroite et bosselée avec des graviers. On récupère ensuite une route plus large jusqu’à la station de Sommand tout en trajectoire avec quelques tunnels mais malheureusement sans accès.

Après cette portion au sommet, il y a une portion relativement plate avant d’attaquer une descente entrecoupée d’épingles. On récupère une dernière montée en direction du Col de l’Encrenaz qui est une portion un peu plus étroite et la plus bosselée du rallye. Quelques virages pièges avec notamment des plaques noires et de gros freinages.

FAITS MARQUANTS

Comme dans la spéciale précédente, Julien Maurin se montre intouchable et relègue désormais Jean-Marie Cuoq à plus de vingt secondes.

Auteur du deuxième temps, David Salanon s’empare de la troisième place devant le duo Baud/Roche. A la sixième place, Gilles Nantet conserve la tête du GT+ mais Patrick Rouillard a retrouvé ses sensations et revient à quatre secondes.

En S2000, Franck Lions prend l’avantage sur Pierre Ragues. Ce duo reste devancé par Manu Guigou, superbe leader du groupe R avec trois chronos dans le top 10 ce matin.

En 208 Rally Cup, Jérôme Chavanne reste leader pour moins de deux face à Cyril Audirac alors que Charles Martin remonte peu à peu vers le podium. En Citroën Racing Trophy, Denis Millet est de plus en plus à l’aise mais le classement reste dominé par Cédric Robert.

En Opel Adam Cup, Florian Bernardi termine cette première boucle en tête devant ses deux rivaux du championnat : Rémi Jouines et Jean-René Perry.

En championnat Junior, Yohan Rossel continue d’impressionner et prend la tête pour moins de trois secondes devant Laurent Pellier.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)

1. Julien Maurin : « Nous roulons avec une hauteur de caisse assez basse et nous avons été chahutés dans les portions bosselées ! Nous avons le bon rythme, il ne faut pas trop forcer. »

2. Jean-Marie Cuoq : « L’auto va bien et je ne prends pas de risques inconsidérés. J’essaye de m’appliquer et je me fais plaisir. »

3. Pierre Roché : « C’est une belle spéciale, mais j’ai été handicapé par une pédale de frein un peu trop longue. Je n’étais pas en confiance. »

5. David Salanon : « J’augmente progressivement la cadence et nous réalisons un bon chrono. Je suis encore en phase de découverte, mais l’auto est bien réglée. »

6. Lionel Baud : « Après des problèmes de freins dans la spéciale précédente, nous avons fait les trois-quarts de la spéciale sans radio. »

7. Didier Thoral  : « Désormais, le problème à régler se situe entre le siège et le volant ! »

11. Romain Martel  : « C’est une spéciale rapide, avec les derniers kilomètres très bosselés. Mes notes sont bonnes, je suis concentré pour aller au bout de ce rallye. »

12. Franck Lions : « Globalement ça va, mais l’arrière saute beaucoup. »

14. Pierre Ragues : « J’ai perdu les freins, je me suis donc méfié. »

15. Jean-Luc Roché : « Je me régale, c’est génial ! »

16. Philippe Greiffenberg : « Ça fait deux fois que je rattrape le concurrent parti devant moi, mais il ne se range pas… »

21. Gilles Nantet –: « Les officiels ont refusé de me laisser partir trois minutes derrière José Barbara. Je l’ai doublé dans la spéciale. »

23. Patrick Rouillard : « Grâce aux conseils de Michelin, j’ai résolu mes problèmes en augmentant la pression des pneus. Ça allait beaucoup mieux, la voiture bougeait moins. » 

33. Quentin Gilbert : « Dans l’ES2, j’ai bloqué les freins avant une épingle en descente. La voiture a glissé et nous avons tapé une barrière en bois. Les dégâts sont surtout cosmétiques, mais j’ai été prudent dans cette spéciale. Les freins étaient étranges dans la descente. »

34. Stéphane Lefebvre : « Je ne connais pas encore suffisamment la voiture pour être à 100%. Cet après-midi j’aurai des réglages différents. »

35. Emmanuel Guigou  : « On n’est pas là pour rigoler ! La voiture est facile à conduire, elle va bien, c’est nickel pour l’instant ! »

PROCHAINE SPECIALE : ES4- Morillon – Samoëns – Favrat 1 (13,46 km) à partir de 16h50 (Vendredi 5 Septembre 2014)


Classement ES3 (27,6 km) / Classement après ES3 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. FranceWRC dit :

    Yohan Rossel toujours aussi impressionnant ! Il a l’air d’avoir un potentiel énorme ! Rallyes-jeunes a l’air d’avoir fait un excellent choix.

  2. cedric dit :

    daniel c’est trop tard pour ton pronostic désolé,trop facile,y a des regles

  3. Thomas dit :

    Mention spéciale à Yohan Rossel !!!! :0))
    FFSA Rallye-Jeunes a trouvé deux perles rares(!!!)en deux années de suite avec lui et Camilli !!! :0)))

  4. Daniel Pakula dit :

    Pouvez vous accepter mon pronostic s’il vous plait. Je sais que ce n’est pas autorisé mais c’est surement à cause d’un bug informatique.
    Merci cordialement

  5. Daniel Pakula dit :

    Rallye sport pouvez vous s’il vous plait accepter mon pronostics; je l’ai envoyé hier soir vers 21h30 mais je ne le trouve pas. Je n’est pas encore regarder les résultats :
    1)Maurin
    2)Cuoq
    3)Salanon
    4)Baud
    5)Roche
    Merci beaucoup.