ES5- On ne rigole plus (Espagne)




Après un échauffement avec des spéciales très courtes (entre 6 et 12 kilomètres), on passe aux choses sérieuses dans ce juge de paix du rallye.

euses dans ce juge de paix du rallye.

Bien parti pour rivaliser avec les Volkswagen, Mads Ostberg perd quasiment trente secondes sur une crevaison lente intervenue à treize kilomètres de l’arrivée. Pour Robert Kubica l’ancien leader, c’est plus grave avec deux crevaisons dont une provoquée par une touchette après trois kilomètres.

En retrait depuis le départ, c’est finalement Jari-Matti Latvala qui signe le scratch pour quatre secondes devant Sébastien Ogier., ce dernier reprenant la tête du rallye pour huit dixièmes devant son rival finlandais.

En troisième position, Ott Tänak confirme son excellent début de rallye et pointe à seulement deux secondes de la tête. Derrière l’estonien, Dani Sordo est également dans un bon rythme en devançant Hayden Paddon de plus de douze secondes dans cette spéciale où le pilote néo-zélandais ne s’est jamais senti à l’aise.

En septième position, Andreas Mikkelsen rencontre de nouveau des problèmes de frein.

Devancé par les premières WRC-2 depuis le départ, Stéphane Lefebvre pense avoir un problème de différentiel sur sa DS3 WRC. Sans assistance à la mi-journée, la suite de cette étape risque d’être très délicate pour le français.

En WRC-2, Pontus Tidemand impressionne en reléguant ses adversaires à plus d’une demi-seconde au kilomètre. Au général, le pilote suédois compte plus de trente secondes d’avance sur Jan Kopecky et plus de cinquante sur un trio Suninen, Al-Attiyah, Lappi.

Pour le team Sainteloc, cette spéciale tourne au cauchemar avec l’abandon de José-Antonio Suarez et une suspension cassée pour Craig Breen. Ce n’est pas mieux pour Julien Maurin, victime d’une double crevaison.

En JWRC, Quentin Gilbert domine toujours devant Simone Tempestini alors que Terry Folb a perdu beaucoup de temps derrière Veiby.

En trophée Dmack, on assiste à un nouveau changement de leader avec Ghislain De Mevius qui reprend l’avantage sur Marius Aasen pour 16s.

RÉACTIONS DES PILOTES

Ogier« Je pensais que mes pneus étaient bien usés sur la fin mais finalement ça va. Il y avait beaucoup de nettoyage, j’ai eu du mal avec le grip, spécialement sur la fin. »
Latvala« Près de la fin, ça commençait à être difficile mais nous avons bien géré ça. J’ai piloté différemment par rapport à l’an passé, tout va bien. »
Ostberg« Je pense que c’était une crevaison lente. J’ai fait un bon début et soudainement j’ai senti que j’avais un souci à l’arrière-droit. Nous avons roulé 13 km comme ça. »
Neuville« J’ai calé deux fois avec la voiture. La voiture était trop basse pour cette spéciale. »
Meeke« J’avais un meilleur rythme dans ce chrono. Je suis désolé pour Mads, il était en grande forme ce matin. »
Evans« Le feeling était bon mais c’était moins bien sur la seconde moitié de la spéciale. »
Paddon« J’ai toujours eu du mal dans cette spéciale, je n’ai jamais bien piloté ici. Après la partie asphalte, mes pneus étaient morts et puis vous voyez le rythme des Volkswagen. Ils semblent mieux gérer leurs pneus. »
Tänak« Je suis assez surpris car ça fait longtemps que j’ai roulé ici. J’ai attaqué fort mais sur la partie asphalte, c’était très sale. »
Sordo« Nous avons surchauffé les freins sur l’asphalte et la surface était extrêmement sale. Il y avait beaucoup de terre mais aussi de gros pierres. C’était facile de casser une suspension et ce sera pire au deuxième passage. »
Prokop« C’était horrible. C’est très cassant avec beaucoup d’impacts sous la voiture. Il y avait peu d’adhérence et beaucoup de patinage. »
Al-Qassimi« J’ai adoré cette spéciale. »
Lefebvre« Je pense que nous avons un problème avec le différentiel arrière. Nous perdons beaucoup de temps. »
Kubica« Je suis arrivé dans un virage rapide à droite et j’ai eu beaucoup de survirage et j’ai tapé un fossé. Nous avons eu du mal à remettre la roue. Ensuite, nous avons encore crevé, sans trop savoir pourquoi. »
Tidemand« La vitesse ne semble pas trop haute mais les chronos sont très bons. Nous avons de bonnes notes et la voiture marche parfaitement. »
Kopecky« J’avais beaucoup de poussière derrière Maurin. Il est arrêté pour changer une roue. La voiture marche bien mais peut-être que ça glisse trop de l’arrière. »

PROCHAINE SPÉCIALE ES6- Móra d’Ebre-Ascó 2 (9,62 km) à partir de 14h42 (Vendredi 23 Octobre 2015)

Classement ES5 / Classement après ES5 (35,68 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kaizer Sauzée dit :

    Encore une journée sans assistance… C’est vraiment du grand n’importe quoi.
    Cette nouvelle mode n’apporte rien, limite l’attaque des pilotes, brise les espoirs de ceux qui ont la malchance d’avoir un soucis technique et fait courir des risques aux équipages en cas de soucis de freins comme pour Mikkelsen ou de différentiel pour Lefebvre.
    Rajoutez à cela l’absence de pneus pluie comme Corse, Où est la sécurité ?
    Et je ne parle même pas d’équité…

    • jack18 dit :

      Je serai plus nuancé que vous, il n’y a tout de meme que 128 km de spéciales.
      si les wrc actuelles ne sont pas capables de le faire sans assistance ….

  2. Kenza dit :

    Mais enfin que fais tu Thierry??????
    C est pas possible de perdre ainsi toutes ses capacités de pilote bon sang

  3. Guill dit :

    Quelqu’un sait ce qu’il se passe pour MAURIN ?

  4. Kivala dit :

    Et Lefebvre qui se fait taper par Al-Qassimi : décidément, cette ES aura brisé tous nos rêves…

    • thomas dit :

      Même sans vouloir forcer et en assurant pour acquérir de l’expérience sur les rallyes en WRC, je pense que Lefebvre n’y arrive pas et il est peut-être arrivé à son maximum. Cela m’étonnerai que Citroen ne lui demande de rester sur la route à faire des temps comme ça pour le prendre en officiel l’année prochaine.
      A ce niveau là et ce qu’il a démontré depuis le rallye d’Allemagne il n’a pas le niveau d’un pilote officiel, j’espère me tromper et qu’il a une encore une marge de progression mais il n’est pour l’instant pas du tout convaincant.

    • Kaizer Sauzée dit :

      Il aurait des soucis de différentiel…

  5. Sylvain dit :

    Cette ES va faire mal… car c’était dans le 1er passage où il fallait en reprendre aux VW, dans le deuxième, ça va être cher.

    Attention, petit Sordo deviendra grand…

  6. polo dit :

    décidément, rien ne va plus pour neuville, voiture trop basse !, les recos ça sert à quoi, et ses équipiers ?
    les commentaires ne sont pas ceux d’un pro

  7. Kivala dit :

    Vraiment pas de bol pour Ostberg, espérons que ça ne va pas lui faire lever le pied. Tänak semblant lui aussi avoir des soucis à partir du split 4, restent Sordo et Kubica pour malmener les VW. Croisons les doigts…

    • Sylvain dit :

      Too late, Roby s’est arrêté, comme d’hab…

      • Kivala dit :

        Ouais, et Sordo n’est pas dans le rythme des 2 VW du team 1. Or c’était ce matin ou jamais. Bref, tout rentre dans l’ordre dès cette première demi-étape… Content néanmoins pour Tänak, le seul à limiter les dégâts.

      • jack18 dit :

        Je veux bien etre admiratif devant les quelques perf de Kubica, mais il y a un moment ou ça fait quand meme beaucoup de sorties de route.